Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘pesante’

Une fourmi à ma chaussure (Valérie Rouzeau)

Posted by arbrealettres sur 25 septembre 2017



Une fourmi à ma chaussure
Là plantée ni bronchante ni pesante ni rien
toujours courir
je quitte la pompe et je la souffle
elle m’aurait chatouillé les pieds
peut-être fait rire toute seule
ni au cinéma ni au cirque, ni au café-concert ni aux courses cyclistes.

(Valérie Rouzeau)

Illustration

 

Publicités

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Beauté des instantanés qui fixent l’image de l’eau jaillissante (Marguerite Yourcenar)

Posted by arbrealettres sur 20 septembre 2017



Beauté des instantanés qui fixent l’image de l’eau jaillissante,
fusant hors d’elle-même, rebondissant vers le haut,
comme la gerbe d’écume d’une vague fracassée au bord d’un rocher.
La vague morte engendre ce grand fantôme blanc qui dans un instant ne sera plus.
L’espace d’un déclic, l’eau pesante monte comme une fumée, comme une vapeur, comme une âme.

(Marguerite Yourcenar)

Découvert ici chez Lecture/Ecriture

 
Illustration: ArbreaPhotos
 

 

<a href= »http://arbreaphotos.wordpress.com »>Illustration: ArbreaPhotos</a>

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

Nous allons un peu boire un peu philosopher (Zbigniew Herbert)

Posted by arbrealettres sur 28 juin 2017



nous allons un peu boire
un peu philosopher
peut-être que tous deux
faits de sang et d’illusion
nous pourrons nous libérer
de la pesante légèreté de l’apparence

(Zbigniew Herbert)

Illustration: Jean-Claude Forez

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

GUERRIER (Armand Robin)

Posted by arbrealettres sur 16 août 2016



GUERRIER

Mon armure est pesante, ma démarche est trop lente,
J’écoute trop souvent chanter le rossignol
Et je m’arrête trop souvent devant la lune ;
Nulle lutte ne me tente

(Armand Robin)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Nuit plus pesante que l’âme qui dort dans ses rêves (Armand Robin)

Posted by arbrealettres sur 6 août 2016



Nuit plus pesante que l’âme qui dort dans ses rêves,

Un immense silence et le monde se crée,
Avec rien que le sommeil des feuilles
Et le muet déplacement des étoiles et des nues.

(Armand Robin)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Barriques (Emmanuel Dall’aglio)

Posted by arbrealettres sur 2 août 2016



Barriques sans cesse roulées
des sentiments
avec parfois la surprise d’une pesante.

(Emmanuel Dall’aglio)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

LES YEUX (Ezra Pound)

Posted by arbrealettres sur 20 décembre 2015




LES YEUX

Repos, Maître, car nous sommes las, si las
Que les caresses du vent paraîtraient
Aux paupières dessinées là,
Humides et pesantes comme le plomb.

Repos, frère et vois! l’aube est au-dehors!
La flamme jaune devient pâle
Et la cire coule si bas.

Laisse-nous partir car au-dehors vivent les couleurs,
Le vert de la mousse des bois, les couleurs des fleurs,
Et la fraîcheur au-dessous des arbres.

Laisse-nous partir, car nous mourons
Dans cette monotonie toujours naissante
D’empreintes laides, noir
Sur blanc parchemin.

Laisse-nous partir car il en est un
Dont le sourire a plus de prix
Que tout le vieux savoir de tes livres
Et nous aimerions le regarder.

(Ezra Pound)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je comprends ce que j’aurais voulu (Philippe Jaccottet)

Posted by arbrealettres sur 16 octobre 2015



 

Christian Schloe -portrait-of-a-heart

Je comprends ce que j’aurais voulu;
que par une ascension imperceptible, silencieuse, continue,
chaque parcelle sombre et pesante des fondements
s’éclairât, s’allégeât, se concentrât
pour devenir tout à la fin, cime brûlante.

(Philippe Jaccottet)

Illustration: Christian Schloe

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

A Rosari (Pier Paolo Pasolini)

Posted by arbrealettres sur 5 août 2015




A Rosari

Sur terre la chair est pesante
au ciel elle est lumière.
Pauvre garçon, ne baisse pas les yeux,
si dans ton coeur l’ombre pèse.

Ris, jeune homme léger,
en sentant dans ton corps
la terre chaude et sombre
et le ciel frais et lumineux.

Dans la pauvre église
ton ombre est pleine de péchés,
mais dans ta lumière légère
rit le destin d’un pur.

(Pier Paolo Pasolini)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

J’ai froid (Ossip Mandelstam)

Posted by arbrealettres sur 26 avril 2015



J’ai froid. Le printemps transparent
Habille Pétropol d’un vert duvet.
Pourtant, les flots de la Néva m’inspirent
Comme une méduse un léger dégoût.
Sur les quais du fleuve du nord s’élancent
Les automobiles, ces vers luisants,
Il vole des libellules, des carabes d’acier.
Épingles d’or, les étoiles scintillent.
Aucune étoile pourtant ne tuera
Des flots marins l’émeraude pesante.

(Ossip Mandelstam)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :