Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘pic’

Au mont Lou (Li Po)

Posted by arbrealettres sur 8 août 2018




    
Au mont Lou, je contemple le pic des Cinq Vieillards

Au midi du Lou-chan, émergent cinq vieillards
Découpant dans le bleu des lotus couleur d’or.
Splendeur des Neuf Rivières, je pourrais t’embrasser –
Construire ici mon nid, dans les pins et les nues !

(Li Po)

 

Recueil: La montagne vide Anthologie de la poésie chinoise (IIIè – XIè siècle)
Traduction: Patrick Carré et Zéno Bianu
Editions: Albin Michel

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tombeau du Poète (Léon Deubel)

Posted by arbrealettres sur 3 août 2018



 

Tombeau du Poète

Par les sentiers abrupts où les fauves s’engagent,
Sur un pic ébloui qui monte en geyser d’or,
Compagnon fabuleux de l’aigle et du condor,
Le Poète nourrit sa tristesse sauvage.

À ses pieds, confondus dans un double servage,
Multipliant sans cesse un formidable effort,
Les Hommes, par instants, diffamaient son essor ;
Mais lui voyait au loin s’allumer des rivages.

Et nativement sourd à l’injure démente,
Assuré de savoir à quelle ivre Bacchante
Sera livrée un jour sa dépouille meurtrie ;

Laissant la foule aux liens d’un opaque sommeil,
Pour découvrir enfin l’azur de sa patrie
Il reprit le chemin blasphémé du soleil !

(Léon Deubel)

Illustration: David Caspar Friedrich

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Du pic de la cime haute (Jean Richepin)

Posted by arbrealettres sur 13 juillet 2018



Illustration: Eric Itschert
    
Du pic de la cime haute
Je suis tombé comme un fou
Et me suis rompu le cou.
C’est bien fait, car c’est ma faute.

Je n’avais qu’à rester coi.
Mais j’ai voulu, trop rapace,
Saisir le bonheur qui passe
Et le retenir. Pourquoi?

Dans le ciel, à tire-d’aile,
Comme il planait d’un vol sûr,
Je pouvais bien dans l’azur
Le suivre d’un œil fidèle.

Mais, plein d’un fauve appétit,
Sans calcul, sans frein, sans règle,
J’ai fait comme le grand aigle
Qui veut nourrir son petit.

En voyant s’enfuir ma joie,
J’ai voulu la raccrocher,
Et j’ai contre le rocher
Brisé moi-même et ma proie.

(Jean Richepin)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

C’est vrai, j’aime Paris d’une amitié malsaine… (François Coppée)

Posted by arbrealettres sur 19 mai 2018



monet-quai-louvre-img

 

C’est vrai, j’aime Paris d’une amitié malsaine ;
J’ai partout le regret des vieux bords de la Seine
Devant la vaste mer, devant les pics neigeux,
Je rêve d’un faubourg plein d’enfants et de jeux.
D’un coteau tout pelé d’où ma Muse s’applique
A noter les tons fins d’un ciel mélancolique,
D’un bout de Bièvre, avec quelques chants oubliés,
Où l’on tend une corde aux troncs des peupliers,
Pour y faire sécher la toile et la flanelle,
Ou d’un coin pour pêcher dans l’île de Grenelle.

(François Coppée)

Illustration: Claude Monet

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LE PÊCHEUR (La Flûte de Jade)

Posted by arbrealettres sur 8 avril 2018



lune 6_o

LE PÊCHEUR

Le croissant de la lune
se reflète dans le lac.

Pareil à un gigantesque pêcheur
en manteau sombre,
le pic Chung-ti semble attendre qu’un poisson
vienne happer cet hameçon.

(La Flûte de Jade)

 Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Forêt d’Eu (Jean Rivet)

Posted by arbrealettres sur 30 mars 2018



Forêt d’Eu

Quand, dans le plein hiver,
le petit garçon prenait le chemin de la forêt,
il entendait les hêtres gémir
et le vent du Nord raconter
l’histoire des villages traversés.
Mais il n’oubliait pas pour autant que,
dans le passé, il y avait vu
le vol d’automne des pigeons ramiers,
le chevreuil fuyant,
le lièvre effrayé,
le lapin effronté,
le renard se couler dans le taillis,
la buse tourner,
le coucou passer,
le pic tambouriner.
Et le petit garçon poursuivait son chemin,
car la véritable aventure
ne commençait que dans les rangs serrés des sapins où,
même dans le grand été,
le jour ne parvenait jamais.

(Jean Rivet)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Chapelle du pic (Philippe Quinta)

Posted by arbrealettres sur 30 mars 2018



Chapelle du pic –
une prière écrite
pour son lapin

(Philippe Quinta)

Posted in poésie | Tagué: , , , , | 2 Comments »

LES PIEDS D’HERBE CHUCHOTENT (Inger Christensen)

Posted by arbrealettres sur 30 janvier 2018



Illustration
    
LES PIEDS D’HERBE CHUCHOTENT

Les pieds d’herbe chuchotent
se glissent à travers nous,
les doigts de pin se touchent
quand les chemins se croisent,
la résine gluante qui suinte
nous colle l’un à l’autre,
les pics désireux d’été
hachent les coeurs d’ovaire durs.

(Inger Christensen)

 

Recueil: HERBE
Traduction: Janine et Carl Poulsen
Editions: Atelier La Feugraie

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Logis de Yi-gong dans le temple Da-yu (Meng Hao-ran)

Posted by arbrealettres sur 29 janvier 2018




    

Logis de Yi-gong dans le temple Da-yu

Le Maître Juste, pratiquant du Chan
A sa demeure sur un mont boisé
Volets ouverts : le haut pic s’élance
Au bas du seuil se creusent les ravins

A l’heure du couchant nimbé de pluie
L’ombre verte descend sur la cour
Épouser la pureté d’un lotus :
Son âme que nulle boue n’entache

(Meng Hao-ran)

 

Recueil: L’Ecriture poétique chinoise
Traduction: François Cheng
Editions: du Seuil

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Cherchant l’ermitage du maître Yong (Li Bo)

Posted by arbrealettres sur 29 janvier 2018




    
Cherchant l’ermitage du maître Yong

Les hauts pics caressent le ciel de leur émeraude
Hors du monde, oublieux des ans qui passent

Écartant les nuages je cherche la sente ancienne
Adossé à un arbre j’écoute chanter la source

Près des fleurs un buffle accroupi se chauffe au soleil
Sur la cime des pins s’est endormie la blanche grue

Paroles dites : le fleuve en bas est crépusculaire
Tout seul je descendrai vers la froide fumée

(Li Bo)

 

Recueil: L’Ecriture poétique chinoise
Traduction: François Cheng
Editions: du Seuil

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :