Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘pieds nus’

Les poèmes que j’ai vécus dans ton corps (Yannis Ritsos)

Posted by arbrealettres sur 12 juillet 2016



Les poèmes que j’ai vécus dans ton corps en silence
me redemanderont leur voix un jour, quand tu partiras.

Mais je n’aurai plus de voix pour les dire.
Parce que toi, tu avais toujours l’habitude
de marcher pieds nus dans les chambres,
puis tu te pelotonnais dans le lit,
petite boule de plumes, de soie et de flamme sauvage.

Tu croisais les mains autour de tes genoux,
laissant en évidence, par provocation,
tes plantes de pied roses et poussiéreuses.

Il faut que tu te souviennes de moi comme ça — me disais-tu;
il faut que tu te souviennes de moi comme ça avec mes pieds sales;
avec mes cheveux tombant dans les yeux
— parce que comme ça je te vois plus profondément.

Alors comment ne pas rester sans voix.
Jamais la Poésie n’a marché ainsi
sous les pommiers en fleur immaculés d’aucun paradis.

(Yannis Ritsos)

Illustration: Jacques Muller

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

Pétrie de lumière (Leonardo Sinisgalli)

Posted by arbrealettres sur 25 juin 2016



Pétrie de lumière
Tu restais là sans bouger dans le jour,
Au temps des guêpes d’or
(…)
Alors on s’en allait pieds nus
A travers les fossés, mesurant l’ardeur
Du soleil aux traces
Laissées sur les pierres

(Leonardo Sinisgalli)

Découvert ici: http://www.ipernity.com/blog/lara-alpha

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Robes de printemps (Jeanne Ramel-Cals)

Posted by arbrealettres sur 18 juin 2016



Robes de printemps

La saison est venue des robes nouvelles,
pour la terre et pour les humains.
Je voudrais une robe verte,
comme les prés qui vont pousser ;
je voudrais une robe à bouquets,
comme les champs qui vont fleurir ;
je voudrais aller à pieds nus, bras nus,
coiffée d’un chapeau fait comme une guirlande,
avec une branche enroulée ;
je voudrais avoir toute la vallée autour de mes hanches,
toutes les lianes des haies autour de ma tête,
et des écharpes de nuées qui flotteraient jusqu’à la lune.

(Jeanne Ramel-Cals)

Illustration: Tamara de Lempicka

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Luxembourg (André Dumas)

Posted by arbrealettres sur 18 février 2016



… Et c’est l’heure où, quittant leurs retraites, les Muses
Qu’effarouchent le jour, et la foule, et le bruit,
Profitent du silence amical de la nuit
Pour s’en venir rôder sous les branches confuses.

Elles vont, viennent, jouent, traversent un sentier,
S’arrêtent sous les yeux indulgents de Banville,
Vont distraire un moment de son rêve tranquille
Le bon Watteau perdu dans le jardin fruitier.

Ou, pieds nus, le corps ceint d’écharpes agrafées,
Elles glissent autour des parterres fleuris.
Mais Banville et Watteau ne sont pas trop surpris
Ayant toujours vécu dans le pays des fées.

Verlaine songe à des paysages choisis.
La Velléda sourit à la nuit enchantée.
Et, quittant leur fontaine, Acis et Galatée
Echappent au Titan qui fronce les sourcils.

… Et j’attends, et j’écoute, et j’épie, enivré
Par les tièdes senteurs qui montent des charmilles.
Tout rêve, et le fait seul d’en avoir clos les grilles
Du parc inaccessible a fait un bois sacré.

(André Dumas)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Nocturne (Jean Joubert)

Posted by arbrealettres sur 2 janvier 2016



Nocturne

La nuit, tu marches dans la mousse,
Pieds nus, les bras contre tes seins,
Du pas feutré des pluies prochaines.

Course invisible des nuages.
Je sens venir à ton parfum
L’orage de ta chevelure.

Et sur la terre de juillet,
Pâle, tapie dans la poussière,
L’arbre s’apprête à la morsure.

Patiente aux plages tu chancelles.
O, richesse d’approfondir
L’ennui ténébreux de l’attente!

Voici que s’ouvre comme un tremble
Que la foudre aiguë vient de fendre
Tes jambes lourdes de chaleur.

Et le désir s’affûte aux pierres de l’absence.

(Jean Joubert)


Illustration: Katerina Belkina

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

La poésie avance pieds nus (Christian Bobin)

Posted by arbrealettres sur 5 décembre 2015



La poésie avance pieds nus, on ne l’entend pas,
une phrase claque sur la page, on se retourne :
elle vient d’entrer, la gitane.

Elle fait de notre âme un panier d’osier.
Elle nous parle des agencements secrets
des fleurs et des étoiles.

(Christian Bobin)

Illustration: Fabienne Contat

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le but retrouvé (François de Cornière)

Posted by arbrealettres sur 9 octobre 2015


courir

 

de bonne heure
la plage sans personne
les moulières devant
les pieds nus des enfants
qui courent vers la mer
nos regards qui disent
la distance accomplie
et le but retrouvé
au premier cri dans l’eau

(François de Cornière)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :