Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Pierre Ferran)’

Condiment (Pierre Ferran)

Posted by arbrealettres sur 15 novembre 2018



Condiment

La Terre pèse cinq milliards neuf cent
quatre-vingt-deux millions quatre-vingt
douze mille sept cent dix trillions de tonnes
dont quatre cent quarante milliards
de livres de chair humaine…

… et trois décigrammes d’amour.

(Pierre Ferran)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | 2 Comments »

Un deux trois (Pierre Ferran)

Posted by arbrealettres sur 24 juin 2018



Un deux trois
nous irons hautbois
pour danser
bien qu’il soit cithare

(Pierre Ferran)


Illustration

Posted in humour, poésie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

Le marchand de sable (Pierre Ferran)

Posted by arbrealettres sur 23 mars 2018



Le marchand de sable

– C’est une honte! s’exclama
L’inspecteur des travaux infinis
Devant le chantier
Silencieux:
Le vitrier dort, les maçons sommeillent,
Le serrurier ronfle, l’architecte rêve,
Les peintres reposent,
Les menuisiers somnolent,
Les plombiers roupillent,
Les carreleurs pioncent,
Les sanitaires en écrasent
Il n’y a que vous, mon cher, que vous
A rester debout:
Votre zèle est honorable
Quelle est votre affectation?
– je suis le marchand de sable

(Pierre Ferran)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

Le zèbre (Pierre Ferran)

Posted by arbrealettres sur 12 mars 2017



Le cinquième jour
Du haut d’un nuage,
les mains rouges d’argile,
Dieu contemplait les animaux:

«Je suis mécontent du zèbre»,
dit-il à Saint Rémi
qui tenait la liste,
«il ressemble trop au cheval.
Rayez-le!»

(Pierre Ferran)

Posted in humour | Tagué: , , , , , , , , , | 5 Comments »

J’aime deviner (Pierre Ferran)

Posted by arbrealettres sur 21 mai 2016



Au jeu des couleurs
On se distrayait dans mon âge tendre.
J’ai toujours aimé;
Je ne trouvais pas!

– Cherche un pays bleu.
Je restais muet
– La Prusse… Cite des yeux vairs.
Je ne disais mot
On me répondait:
L’un mordoré, l’autre lilas!

Au jeu des couleurs
veux-tu que l’on joue?
Pose tes questions!…

– Mes prunelles sont
parme ou châtaines?
– Mes cheveux, dis-moi:
Blés mûrs dans les champs?
Aile de corbeau?
– Ma jupe, comment?
Citron? Anthracite? …
Non! Non! celle d’hier:
– Mon amour pour toi:
Amarante? Orange?

Et tu riais fort de mon embarras!

J’aime toujours jouer
au jeu des couleurs
mais je n’en sais qu’une!
Celle de ma peine:
gorge de perdrix
tuée par les chasseurs…

(Pierre Ferran)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

LES BONNES RAISONS (Pierre Ferran)

Posted by arbrealettres sur 18 septembre 2015



LES BONNES RAISONS

On commence par tuer les oiseaux
parce qu’y en a trop
les couleuvres
parce que si on les laissait faire…
les hérissons trottant comme de petits porcs
parce que ça serait-y pas des fois nuisible
puis on tire sur les biches tremblantes
parce que c’est fait pour ça
sur les ânes sauvages qui broutent
dont le dos frissonne sous les mouches
parce que ça sert à quoi voulez-vous me le dire
et puis ils puent de plus ils bouffent tout les salauds
Enfin un beau jour on s’en va
lâcher des bombes sur les viets
parce que ce bétail-là
croyez-moi c’est pas tellement catholique !

(Pierre Ferran)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

MESURES D’EXCEPTION (Pierre Ferran)

Posted by arbrealettres sur 18 septembre 2015



MESURES D’EXCEPTION
pour Anne-Claire

Un soir un jeun’hibou
lustré façon bijou
fila fier comme un pou
jusqu’au carré de choux
où l’avait rendez-vous
avec une belle hulotte
et l’effraie en sus.
Mais de hulotte point.
A minuit, lassé d’attendre
la noctuelle sans parole
il ramasse un caillou blanc
pour marquer cette nuit sans l’une
et tombe aux genoux de l’autre.

(Pierre Ferran)

Illustration

 

Posted in humour, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :