Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Pierre Gabriel)’

Bonheur, simplement, d’être là (Pierre Gabriel)

Posted by arbrealettres sur 12 août 2018



Bonheur, simplement, d’être là,
Parmi les pluies, les mots visibles,
Sur la terre un instant rassemblée
Dans l’odeur des prodiges,
D’éprouver le sang dru sous l’écorce,
La soif et ses ruisseaux d’épines,
Et de taire la vie pour l’écouter
Parler, d’être là, justement,
Où la lumière tremble et se divise,
D’appartenir à cet essaim de joie
Qui m’assaille et m’enclôt comme un fruit,
Puis me disperse au vent de vérité.

(Pierre Gabriel)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

L’espoir (Pierre Gabriel)

Posted by arbrealettres sur 19 octobre 2017




Illustration: ArbreaPhotos
    
L’espoir

Je ne dis pas : Il est trop tard,
Nous avons laissé se mourir la terre,
Elle ne portera plus
Les fruits de la lumière
Et ses graines de vie.
Je dis : Le ciel demeure
Ouvert au soleil, aux étoiles,
Tous les arbres n’ont pas péri,
Les feux brûlent aussi de joie.

Je ne dis pas : Il fait si noir
Que les hommes ne peuvent plus voir
Le visage de ceux qu’ils aiment,
Ils ont oublié le silence
Mais ne savent plus se parler.
Je dis : Chaque aube tient promesse,
Elle te rend ce que la nuit
Avait effacé pour toujours,
Les fleurs, l’espoir, le goût du vent
Sur les plages bleues du matin.

Je ne dis pas : Les sources sont taries.
Je dis que rien jamais n’est perdu,
C’est à toi de creuser plus profond
Pour que l’eau pure à nouveau jaillisse.

(Pierre Gabriel)

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LAISSE ICI TON BAGAGE D ESPOIR… (Pierre Gabriel)

Posted by arbrealettres sur 19 octobre 2017



Illustration
    
LAISSE ICI TON BAGAGE D’ESPOIR…

Laisse ici ton bagage d’espoirs,
De peurs secrètes, de ténèbres,
Tes oripeaux d’enfance, tes ferveurs,
Et tous les morts qui t’accompagnent
De leurs paisibles voix aimées.
Tu dois poursuivre seul,
Lourd de tes mots, de tes silences,
Sans autre recours que ton dénuement,
Pour mesurer ta vie
A l’abandon des êtres et des rêves,
Pour que ton âme s’illumine
De ce qu’elle a quitté.

Ce qui est écrit sur la pierre
Ne t’apprend rien que tu ne saches.
Méfie-toi de ces mots qui voudraient
Te parler de toi. Ils sont leurres.
Ce qu’ils cherchent à dire
Demeure en deçà des paroles.
Fouille en toi plus profond,
Jusqu’à cette lueur qui tremble
En ce miroir embué de ténèbres
Où ton visage dort encore.
Ne désespère pas, tout est si proche,
Ta lumière ici fait silence.

Toutes les routes sont promises
A qui les rêve sans les voir.
L’une s’ouvre à tous les voyages,
L’autre avec toi s’enfonce au coeur du temps,
La troisième fait don d’une enfance
A celui qui n’en avait plus,
Une autre encore à l’errance t’incite
Vers une terre en friche où naisse enfin
L’espoir sous la parole et toute paix
Dans le regard des hommes.
Tu t’inventes, les yeux fermés,
Le seul chemin qui ne mène qu’à toi.

Ce que le monde te raconte,
Préserve-le comme un secret
Scellé sous l’écorce de la chair.
Au fond de tes yeux veille encore
L’innocence du premier regard.
Chaque syllabe en toi fait don
De sa lumière au jour qui la suscite
Et, d’un souffle, renait pour mourir
D’une autre vie, d’elle-même jaillie.
L’été, la nuit, tout t’habite à jamais,
La neige, le galet, l’oiseau perdu
Et cette flaque où le ciel nu respire.

(Pierre Gabriel)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

A tout instant se dire (Pierre Gabriel)

Posted by arbrealettres sur 19 octobre 2017




    
A tout instant se dire que le temps
ne dissout de soi que la cendre.

(Pierre Gabriel)

 

Recueil: Revue Vagabondages
Editions: Cherche Midi

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Dans le vieil ormeau mort debout (Pierre Gabriel)

Posted by arbrealettres sur 16 juin 2017



 

orme 1 [1280x768]

Dans le vieil ormeau mort debout,
Dans ce squelette à contre-ciel
Qui tient tête au vent noir,
Notre mémoire bat toujours.

Il avait charge de ce monde,
Nous mêlait à l’enfance des fables,
A ses viviers d’étoiles tutélaires,
A ces milliers d’oiseaux enfuis
Par la brèche du temps.

Il nous garde vivants
Dans sa houle de songes.

Il nous aide à tenir
Encore un peu.

(Pierre Gabriel)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Regarde bien les yeux du chat (Pierre Gabriel)

Posted by arbrealettres sur 14 juin 2017



Regarde bien les yeux du chat
Il rêve, il fait semblant
Il dort tout éveillé
Pourtant c’est toi
C’est bien toi qu’il épie.
Mais plonge tes yeux dans les siens
Ne les laisse pas t’échapper
Très lentement tu vas glisser
Dans l’eau dorée de ce regard,
Glisser sans fin
Jusqu’à t’anéantir dans son immensité.
Regarde bien les yeux du chat
Bientôt tu seras devenu,
Sans le savoir, le chat lui-même,
Les yeux du chat qui te regarde…

(Pierre Gabriel)

 
Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’autre ciel (Pierre Gabriel)

Posted by arbrealettres sur 5 mars 2017



Le flot, ce matin-là
Se retira si loin
Qu’apparut l’autre ciel
Celui qu’on voyait luire
Sous la mer

(Pierre Gabriel)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | 5 Comments »

MATINALE (Pierre Gabriel)

Posted by arbrealettres sur 18 septembre 2015



 

MATINALE

Le seuil franchi,
L’aurore est encore à venir.
Un invisible coq
L’annonce sans y croire.

Elle a tiré la porte.
Elle a marché tout droit
Vers le verger qui s’ancre au bord du ciel.
La nuit goutte de branche en branche
Le cheval blanc flaire parmi les herbes
L’acide vent des vignes.

Trop rude est le chemin de terre,
Trop haut se perdent les étoiles.
Ce jour sera comme les autres.

Mais à l’arbre de vie
Cette rosée brûlante,
Et le panier d’osier s’emplit
De fruits qui pourriront bientôt.

(Pierre Gabriel)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

La dernière pomme (Pierre Gabriel)

Posted by arbrealettres sur 9 juillet 2015




La dernière pomme

A la branche du givre
Une pomme s’accroche encore.

Elle sait que bientôt
Elle lâchera prise,
Que la neige l’engloutira.

Pourtant, sur le ciel de l’hiver,
Elle brille de tous ses feux
Comme un soleil têtu
Qui ne veut pas mourir

(Pierre Gabriel)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »