Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Pierre Menanteau)’

La Boîte aux Lettres (Pierre Menanteau)

Posted by arbrealettres sur 21 septembre 2018



La Boîte aux Lettres

Jamais le facteur ne s’arrête
– sauf quelquefois pour un journal –
A la hauteur de ce portail
Où s’accroche une boîte aux lettres.

Or, ce matin – un samedi –
La boîte s’ouvre sur un nid,
Sur le bec jaune des petits,
Sur l’entonnoir de leur gosier;

Deux mésanges viennent d’écrire
Et c’est sur la pointe du pied
Que le vieux couple pourra lire
Les sept lettres de son courrier.

(Pierre Menanteau)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | 8 Comments »

Feuille de millepertuis (Pierre Menanteau)

Posted by arbrealettres sur 25 décembre 2017




Feuille de millepertuis

Comme si, par la serrure,
On épiait d’aventure
Quelque chose qui se passe,
Dans les trous du haut espace
As-tu vu la Voie Lactée,
As-tu vu Cassiopée,
Le Chariot, la Grande Ourse?
As-tu suivi dans sa course
Cette lune de magie?
Ô mon elfe, si ta vie
Tourne encore avec la terre,
Prends cette feuille plus claire,
Mets-y ton oeil qui clignote.
Lorsque le grillon grignote
Le silence de la croûte,
Fin pertuis, l’oreille écoute,
Et je transcris ton extase,
Et le poème est un vase
Où la feuille un peu trouée
Aspire cette rosée
Qu’il fallait la dernière
Etoile entre ciel et terre.

(Pierre Menanteau)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Alkékenge (Pierre Menanteau)

Posted by arbrealettres sur 16 octobre 2017




Alkékenge

Voici le temps du canevas.
Pas de travail plus délicat
Que la robe de l’alkékenge:
Elle était rouge, elle est orange.
Et le coeur se montre à présent.
Ô feu du sol, ove de sang
Qui luis au fond de la lanterne,
Que le gel, le vent de galerne,
Ne consume pas ton éclat!
Voici le temps du canevas.
L’automne est une jeune fille
Qui prélève à pointe d’aiguille
Un bout de fibre, un peu de chair,
Avant l’écorché de l’hiver.

(Pierre Menanteau)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

Le bourru (Pierre Menanteau)

Posted by arbrealettres sur 22 septembre 2016




Le bourru

Dans ma bogue de piquants
Luit sourdement la châtaigne:
Ma douceur est en dedans.

– Se peut-il que l’oeil atteigne
La promesse du luisant?
L’automne passe: il est temps.

– Il est temps, et mon coeur saigne.
– Moins que les doigts du passant.

(Pierre Menanteau)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La souris grignote (Pierre Menanteau)

Posted by arbrealettres sur 29 août 2016




La souris grignote
Le fil de la nuit,
Toute la bobine
Se déroule ainsi:

Les gens sont posés
Dans leurs grands tiroirs
Qui ne laissent voir
Que le bout du nez.

Un meuble parfois
Se souvient du temps
Qu’il était vivant
Et parle à mi-voix.

Parfois un dormeur
Soulève sa main
Et cherche en chemin
La place du coeur.

Quelques chants d’oiseaux:
Serait-ce l’aurore?
Non, flottons encore
Au fil du repos.

La souris grignote
Le fil de la nuit,
Toute la bobine
Se déroule ainsi:

(Pierre Menanteau)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le premier vol de l’hirondelle (Pierre Menanteau)

Posted by arbrealettres sur 4 juillet 2016



Le premier vol de l’hirondelle

mes ciseaux à peine aiguisés
Coupent le ciel qui se déplace.

Une brasse. Encore une brasse.
Dans l’ouverture de la nasse

(Bon hirondeau chasse de race)
Un moustique s’est enfourné.

Ce petit nid où je suis né
Comme il s’éloigne dans l’espace !

A tire-ligne d’hirondelle
C’est un nom nouveau que j’écris

Et je l’écris à tire-d’aile
Et je l’écris à tire-cri.

(Pierre Menanteau)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ah ! que la Terre est belle (Pierre Menanteau)

Posted by arbrealettres sur 12 juin 2016



Ah ! que la Terre est belle.
Crie une voix là-haut,
Ah ! que la Terre est belle.
Sous le beau soleil chaud !

Elle est encore plus belle,
Bougonne l’escargot
Elle est encore plus belle
Quand il tombe de l’eau.

Vue d’en bas, vue d’en haut,
La Terre est toujours belle
Et vive l’hirondelle
Et vive l’escargot.

(Pierre Menanteau)

Illustration: ArbreaPhotos  

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Orage en montagne (Pierre Menanteau)

Posted by arbrealettres sur 27 mars 2016




Orage en montagne

Un roulement sans fin:
La boule de l’orage
Fait s’écrouler soudain
Tout un échafaudage
De quilles de sapins.

Quand donc le pigeon noir
Que des balles transpercent
Nous laissera-t-il voir
Par les trous de l’averse
Le bleu d’un bel espoir?

(Pierre Menanteau)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

QU’ELLE EST BELLE, LA TERRE ! (Pierre Menanteau)

Posted by arbrealettres sur 7 octobre 2015



 

QU’ELLE EST BELLE, LA TERRE !

Qu’elle est belle, la terre, avec ses vols d’oiseaux
Qu’on entrevoit soudain à la vitre de l’air,
Avec tous ses poissons à la vitre de l’eau !
La peur les force vite à chercher un couvert
Et l’homme reste seul derrière le rideau ;
Qu’elle est belle, la terre, avec ses animaux,
Avec sa cargaison de grâce et de mystère !
Le poète se tient à la vitre des mots.
Cette beauté qu’il chante, il la donne à son frère
Qui se lave les yeux dans le matin nouveau.

(Pierre Menanteau)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Le vieux et son chien (Pierre Menanteau)

Posted by arbrealettres sur 12 août 2015


UnHommeEtSonChien

S’il était le plus laid
De tous les chiens du monde
Je l’aimerais encore
A cause de ses yeux.

Si j’étais le plus vieux
De tous les vieux du monde
L’amour luirait encore
Dans le fond de ses yeux.

Et nous serions tous deux,
Lui si laid, moi si vieux,
Un peu moins seuls au monde
A cause de ses yeux

(Pierre Menanteau)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | 5 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :