Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Ping Hsin)’

Hier soir j’étais sur le lac (Ping Hsin)

Posted by arbrealettres sur 19 juillet 2018



goutte_eau

Ce soir j’écoute tomber la pluie
les gouttes troublent le lac de mon cœur
et tracent des rides sans nombre

(Ping Hsin)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

Au fond de ce lac (Ping Hsin)

Posted by arbrealettres sur 19 juillet 2018



Un jour
au fond de ce lac qui scintille de tous ses feux
pourra-t-il se dresser une stèle de pierre dure
Et moi puis-je ainsi immobile – penser

(Ping Hsin)

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le lac de mon coeur (Ping Hsin)

Posted by arbrealettres sur 19 juillet 2018



Hier soir j’étais sur le lac
Ce soir j’écoute tomber la pluie
les gouttes troublent le lac de mon cœur
et tracent des rides sans nombre

(Ping Hsin)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Frêle sapin (Ping Hsin)

Posted by arbrealettres sur 13 janvier 2017



Frêle sapin de la montagne
laisse-moi encore t’accompagner un peu
déjà les nuages blancs s’épaississent

(Ping Hsin)

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , , | 6 Comments »

C’est le moment (Ping Hsin)

Posted by arbrealettres sur 13 janvier 2017



Dans l’ombre pâle des nuages et de la lune
le vent soudain agite les branches –
C’est le moment où tu dois trouver ta vérité

(Ping Hsin)

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sur l’eau verte de la rivière (Ping Hsin)

Posted by arbrealettres sur 13 janvier 2017



Sur l’eau verte de la rivière
se penchent des lavandières
et passent quelques canards…
Le poète à dos de mulet
entre pas à pas
dans le paysage de son poème.

(Ping Hsin)

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

Ouvre grand la fenêtre (Ping Hsin)

Posted by arbrealettres sur 13 janvier 2017



Trop longtemps assise
Ouvre grand la fenêtre: la mer
Ta nostalgie infinie
Livre-la aux confins du ciel
là où jusqu’à l’oubli s’étendent les vagues
Seule sur la cime,
se peut-il que l’univers soit à moi seule

(Ping Hsin)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Assieds-toi (Ping Hsin)

Posted by arbrealettres sur 13 janvier 2017



Mon ami
Assieds-toi,
Cesse tes allées et venues
Ton ombre qui s’agite sur l’eau
Trouble la sérénité

(Ping Hsin)

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , , | 6 Comments »

Comment te retrouverais-je (Ping Hsin)

Posted by arbrealettres sur 13 janvier 2017



Fleur qui pousse dans les cailloux entre les rails
une seconde seulement
toi et moi
rencontre fortuite dans l’immensité de la vie
adieu à jamais dans l’immensité de cette vie
Même si je revenais
parmi tant d’autres entre les rails
comment te retrouverais-je

(Ping Hsin)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | 3 Comments »

Parure de la terre entière (Ping Hsin)

Posted by arbrealettres sur 13 janvier 2017



Herbes tendres au ras du sol
Soyez fières
Vous êtes seules la parure de la terre entière

(Ping Hsin)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :