Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘plombier’

Ligoté à mon mât (Tilemachos Chytiris)

Posted by arbrealettres sur 30 décembre 2018



Ligoté tendre différent
Ligoté à mon mât
Tant d’eaux dans ma chambre!

Viennent les camarades
Viennent les sirènes
Vienne – au moins – un plombier.

(Tilemachos Chytiris)


Illustration: Herbert James Draper

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | 2 Comments »

Le marchand de sable (Pierre Ferran)

Posted by arbrealettres sur 23 mars 2018



Le marchand de sable

– C’est une honte! s’exclama
L’inspecteur des travaux infinis
Devant le chantier
Silencieux:
Le vitrier dort, les maçons sommeillent,
Le serrurier ronfle, l’architecte rêve,
Les peintres reposent,
Les menuisiers somnolent,
Les plombiers roupillent,
Les carreleurs pioncent,
Les sanitaires en écrasent
Il n’y a que vous, mon cher, que vous
A rester debout:
Votre zèle est honorable
Quelle est votre affectation?
– je suis le marchand de sable

(Pierre Ferran)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

Et maison neuve on bâtira (Robert Desnos)

Posted by arbrealettres sur 18 février 2018




    
Et maison neuve on bâtira

Refrain
On va construire une maison
Pour abriter les camarades
On va construire une maison
Du rez-d’-chaussée jusqu’aux mansardes
On va construire une maison
Le toit les murs les fondations
On va construire une maison.

1
Il faut d’abord abattre la masure
Les vieux taudis les nids à rats
Il faut d’abord abattre la masure
Et maison neuve on bâtira.

2
Il faut aussi creuser profond la terre
Le terrassier a de bons bras
Il faut aussi creuser profond la terre
Et maison neuve on bâtira.

3
Maçon construis de solides murailles.
C’est le gros oeuvre et il tiendra
Par le ciment la pierre et la pierraille
Et maison neuve on bâtira.

4
Le fer, le bois soutiendront la charpente
Couvreur, plombiers, faites le toit
Qu’il nous abrite à l’instant des tourmentes
Et maison neuve on bâtira.

5
Pour la lumière et les fortes serrures
Bons compagnons fait’s c’ qu’il faudra
Comme un voilier inclinant sa mâture
La maison neuv’ naviguera.

6
Le menuisier fait les planchers solides
Pour le repos des travailleurs
Et la maison malgré les vents perfides
Verra briller les jours meilleurs.

7
Pour la construire éblouie de lumière
Soyons unis dans la cité
Et que ces buts guident nos coeurs sincères:
La justice et la liberté.

(Robert Desnos)

 

Recueil: Les Voix intérieures
Traduction:
Editions: L’Arganier

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :