Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘pluriel’

Dire un mot exclut tous les autres (Roberto Juarroz)

Posted by arbrealettres sur 5 mars 2019




    
Dire un mot exclut tous les autres,
ouvrir un livre ferme tous les autres,
penser une seule chose déséquilibre le monde,
aimer quelqu’un est le plus grand oubli.

L’exercice ponctuel d’une seule vie
n’aura jamais de sens.

Reste à découvrir le pluriel.

(Roberto Juarroz)

 

Recueil: Nouvelle Poésie Verticale
Traduction: Roger Munier
Editions: Lettres Vives

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’espace de ton miracle (Bernard Pozier)

Posted by arbrealettres sur 15 novembre 2018



 

la halte

L’espace de ton miracle

nous répéterons l’étreinte ancestrale
avec partout dans le monde des échos sourds
et des ombres et des ondes
allongées jusqu’au bout du futur
et nous croirons amour
l’espace de ton miracle
être dans notre pluriel
entièrement singuliers

(Bernard Pozier)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

À partir de l’inaliénable singulier (Jean-Pierre Chambon)

Posted by arbrealettres sur 2 mars 2018



    

À partir de l’inaliénable singulier
éveiller des voix inouïes
qui donneront pouvoir
de parler au pluriel
tel est le rêve
le projet prodigieux
dont se nourrit le désir d’écrire

(Jean-Pierre Chambon)

 

Recueil: Tout-venant
Traduction:
Editions: Héros-Limite

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

PLURIEL FÉMININ (Charles Cros)

Posted by arbrealettres sur 14 février 2018



 

Parc de Bagatelle, Bois de Boulogne, Paris 16e (75), mai 2012

PLURIEL FÉMININ

Je suis encombré des amours perdues,
Je suis effaré des amours offertes.
Vous voici pointer, jeunes feuilles vertes.
Il faut vous payer, noces qui sont dues.

La neige descend, plumes assidues.
Hiver en retard, tu me déconcertes.
Froideur des amis, tu m’étonnes, certes.
Et mes routes sont désertes, ardues.

Amours neuves, et vous amours passées,
Vous vous emmêlez trop dans mes pensées
En des discordances éoliennes.

Printemps, viens donc vite et de tes poussées
D’un balai d’églantines insensées
Chasse de mon coeur les amours anciennes !

(Charles Cros)

Illustration

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pluriel (Didier Carhen)

Posted by arbrealettres sur 12 décembre 2017



Illustration
    
Pluriel. Je me cherche et dénombre
Visage à forme de vent éteint
Pour faire basculer l’absence

(Didier Carhen)

 

Recueil: Les septs livres
Traduction:
Editions: La lettre volée

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Soudain orage normand (Paul Fort)

Posted by arbrealettres sur 13 juin 2017



Soudain orage normand

Bleus, gris, loutre, améthyste,
plusieurs ciels se sont liés.
Ciel unique! Ombre au singulier
que raye un seul éclair sinistre.
On ne voit plus le ciel.
Il pleut au pluriel.

(Paul Fort)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le hibou (Maurice Carême)

Posted by arbrealettres sur 18 mai 2017



Le hibou

Caillou, genou, chou, pou, joujou, bijou,
Répétait sans fin le petit hibou.

Joujou, bijou, pou, chou, caillou, genou
Non, se disait-il, non, ce n’est pas tout.

Il y en a sept pourtant, sept en tout :
Bijou, caillou, pou, genou, chou, joujou.

Ce n’est ni bambou, ni clou, ni filou
Quel est donc le septième ? Et le hibou,

La patte appuyée au creux de sa joue,
Se cachait de honte à l’ombre du houx.

Et il se désolait, si fatigué
Par tous ses* devoirs de jeune écolier

Qu’il oubliait, en regardant le ciel
Entre les branches épaisses du houx

Que son nom, oui, son propre nom, hibou,
Prenait, lui aussi, un X au pluriel.

(Maurice Carême)

Illustration

 

Posted in humour, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

NOTES POUR UN PLURIEL (Alain Bosquet)

Posted by arbrealettres sur 5 novembre 2016



NOTES POUR UN PLURIEL

L’aurore sait qu’il faut se vendre.
Là-bas, des fleuves
songeraient à tuer.
L’étoile, par contrat,
s’engage à devenir étoile.
Les choses :
cravate, carafon,
miroir où court la coccinelle,
complotent contre nous.
Les lilas se détestent.
Les neiges trichent.

(Alain Bosquet)

Illustration

 

Posted in humour, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le mille-pattes (Gérard Bialestowski)

Posted by arbrealettres sur 16 août 2016



le mille-pattes

même au singulier
je suis au pluriel,
ça épate,
ça épate !
et tandis qu’on s’étonne
je me pelotonne,
ou me carapate
dans le peuplier
ou sous l’arc en ciel,
même au singulier
je suis au pluriel !

(Gérard Bialestowski)

 

 

Posted in humour, poésie | Tagué: , , , , , , , , , | 1 Comment »

Le Parcours amoureux (Christian Coin)

Posted by arbrealettres sur 23 juillet 2016



J’ai vu frémir ses cils à l’orée de ses ciels,
Son corps alifère dans le profond azur.
Là, dans la clairière, un chevalet obscur
Portait une sirène aux charmes pluriels.

J’ai vu ses deux iris, scintillant de lumière
Océane, verser des perles diaphanes,
Noué de sophismes, de féminins arcanes,
J’ai bu ses flots rances et pleuré mes chimères.

Dans la blanche froideur de ces cendres d’amour,
Les mots d’hier sonnent comme des demi-jours,
Lorsqu’un fin visage, au charme des Hellènes

Lève un liseré sur mon ardeur percluse.
Je vois dans l’or des blés une douceur pérenne
Et pure : Ma veine a déjà croisé sa muse.

(Christian Coin)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :