Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘poésie’

La Poésie (Henri-Frédéric Blanc)

Posted by arbrealettres sur 25 juin 2022



poetry_reading

 

La poésie
c’est
la grande vie.

(Henri-Frédéric Blanc)

Illustration: Irène Sheri

Posted in poésie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

La poésie (Claude Haller)

Posted by arbrealettres sur 18 juin 2022




    
La poésie

Il n’est ciel
Que de sourire

Fontaine
Que de clarté

Mont
Que d’orgueil

Musique
Que de vertige

(Claude Haller)

Recueil: Poèmes du petit matin
Traduction:
Editions: Hachette

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Il faut converser avec la poésie (Jean-Pierre Siméon)

Posted by arbrealettres sur 8 juin 2022



Illustration
    
Il faut converser avec la poésie
et dans cette conversation intérieure
vous avez tous les droits:
ceux de l’amour, de l’antipathie,
de la colère, du refus,
de l’incompréhension.

(Jean-Pierre Siméon)

Recueil: Aïe un poète
Traduction:
Editions: Seuil

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La musique des mots (Jean-Pierre Siméon)

Posted by arbrealettres sur 8 juin 2022




    
La musique des mots
ce n’est pas seulement Mozart
mais aussi le jazz et le rock,
le tam-tam et la kora,
le volet qui claque et la porte qui grince.
Mais réduire la poésie à la musique
c’est comme réduire la mer
au bruit des vagues.

(Jean-Pierre Siméon)

Recueil: Aïe un poète
Traduction:
Editions: Seuil

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La poésie ça sert à voir plus loin (Jean-Pierre Siméon)

Posted by arbrealettres sur 7 juin 2022




    
La poésie ça sert à voir plus loin,
plus profond dans l’obscur.
A marcher tête haute dans l’inconnu.
A apprivoiser la nuit qui est en soi
et, quand on a apprivoisé la nuit,
on n’a plus peur des faux maximonstres.

(Jean-Pierre Siméon)

 

Recueil: Aïe un poète
Traduction:
Editions: Seuil

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Faites confiance (Jean-Pierre Siméon)

Posted by arbrealettres sur 7 juin 2022




    
Faites confiance :
il y a quelque part, qui n’attend que vous,
le poème de Darwich, de Bashô, de Whitman, de Barnaud,
de Villon, de Mandelstam, d’Hikmet,
de Prigent, de Hafiz, de Chedid,
je ne sais pas …

… Mais je sais que ce poème
vous comprendra comme
on vous a rarement compris,
qu’il vous mènera vers les autres,
et désormais
vous ne pourrez plus
vous passez de poésie
qu’un myope de lunettes.

(Jean-Pierre Siméon)

 

Recueil: Aïe un poète
Traduction:
Editions: Seuil

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La poésie est le réel absolu (Bernard Delvaille)

Posted by arbrealettres sur 27 mai 2022


Reve

La poésie est le réel absolu.
Ceci est le noyau de ma phisosophie.
D’autant plus poétique, d’autant plus vrai.

Ce caillou au bord de la mer,
ce brin d’herbe que tu mords,
autant de poèmes.
Et ton corps est une ode
livrée aux vents marins.
Seul, le poème est réel:
c’est-à-dire que j’ai créé en le nommant.
Tu dis un mot et tu engendres le monde.
Une étoile n’existe que si tu la murmures à mon oreille.
Plus tu rêves, et plus la réalité apparaît.

(Bernard Delvaille)

Posted in méditations | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

La Poésie (Pierre Albert-Birot)

Posted by arbrealettres sur 9 mai 2022



La Poésie

Mais parfaitement la Poésie
Prend l’autobus et le métro
Elle monte même quand c’est complet
En surcharge
Comme les gardiens de la paix

(Pierre Albert-Birot)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Mobilisation générale, 1914. (Robert Mallet)

Posted by arbrealettres sur 24 mars 2022



    

Mobilisation générale, 1914.

Ils marchaient en chantant
vers Berlin
via la gare de l’Est
fleur au fusil
La belle guerre en poésie
sous les vivats
de ceux qui ne la feraient pas!

La nuit, dans un wagon de marchandises
les fleurs se desséchaient
à la bouche d’acier muette
des canons noirs glacés
les corps fanés mêlaient leurs rouges pantalons
avant d’être couchés ailleurs
mêlant d’autres rougeurs
balle au fusil

(Robert Mallet)

 

Recueil: Presqu’îles presqu’amours
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

« Il doit y avoir… » (José Saramago)

Posted by arbrealettres sur 13 mars 2022



Illustration : Pierre Faure
    
« Il doit y avoir… »

Il doit y avoir une couleur à découvrir,
Un assemblage de mots caché,
Il doit y avoir une clef pour ouvrir
La porte de ce mur démesuré.

Il doit y avoir une île au Sud,
Une corde plus tendue et résonnante,
Une autre mer qui nage dans un autre bleu,
Une autre hauteur de voix qui chante mieux.

Poésie tardive toi qui n’arrives
A dire pas même la moitié de ce que tu sais :
Ne te tais pas, si possible, ne renie pas
Ce corps de hasard où tu ne tiens pas.

***

«Há-de haver…»

Há-de haver urna cor por descobrir,
Um juntar de palavras escondido,
Há-de haver urna chave para abrir
A porta deste muro desmedido.

Há-de haver uma ilha mais ao sul,
Urna corda mais tensa e ressoante,
Outro mar que nade noutro azul,
Outra altura de voz que melhor cante.

Poesia tardía que não chegas
A dizer nem metade do que sabes:
Não calas, quanto podes, nem renegas
Este corpo de acaso em que não cabes.

(José Saramago)

 

Recueil: Les poèmes possibles
Traduction: Nicole Siganos
Editions: Jacques Brémond

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :