Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘poireau’

LES TROIS FEMMES DU MANDARIN (Textes chinois)

Posted by arbrealettres sur 10 avril 2018



    

LES TROIS FEMMES DU MANDARIN
Sao-Nan

L’ÉPOUSE LÉGITIME
Il y a du vin dans la tasse, et dans le plat il y a des nids d’hirondelles.
Depuis les temps les plus reculés, un mandarin a toujours respecté son épouse légitime.

LA CONCUBINE
Il y a du vin dans la tasse, et dans le plat, il y a une oie bien grasse.
Quand la femme d’un mandarin ne lui donne pas d’enfants, le mandarin choisit une concubine.

LA SERVANTE
Il y a du vin dans la tasse, et dans le plat il y a des confitures variées.
Il importe peu, à un mandarin, qu’une femme soit épouse ou concubine, mais il veut chaque nuit une femme nouvelle.

LE MANDARIN
Il n’y a plus de vin dans la tasse, et dans le plat il n’y a qu’un poireau sec.
Allons, allons, femmes bavardes, ne vous moquez pas d’un pauvre vieux.

(Textes chinois)

 

Recueil: Le Livre de Jade
Traduction: Judith Gautier
Editions: Plon

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les poireaux (Bashô)

Posted by arbrealettres sur 19 mars 2018



 

La neige de ce matin
Les poireaux sont des repères
Dans le jardin

(Bashô)

Illustration

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , | 2 Comments »

BATTRE LA CAMPAGNE (Raymond Queneau)

Posted by arbrealettres sur 14 décembre 2017



 

Carry Akroyd

BATTRE LA CAMPAGNE
(extrait)

L’espace doux entre verveines
entre pensées entre reines-
marguerites, entre bourdaines
s’étend à l’abri des tuiles

l’espace cru entre artichauts
entre laitues entre poireaux
entre pois entre haricots
s’étend à l’abri du tilleul

l’espace brut entre orties
entre lichens entre grimmies
entre nostocs entre funaries
s’étend à l’abri des tessons

en ce lieu compact et sûr
se peut mener la vie obscure
le temps est une rature
et l’espace a tout effacé

(Raymond Queneau)

Illustration: Carry Akroyd

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

Le monde est un grand mystère (Ban’ya Natsuishi)

Posted by arbrealettres sur 5 septembre 2016



poireaux [800x600]

Le monde est un grand mystère
dit-il en regardant
un carré de poireaux

(Ban’ya Natsuishi)

 

 

Posted in haïku, humour, méditations, poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Comme ils ont froid (Matsuo Bashô)

Posted by arbrealettres sur 7 juillet 2015



Poireaux lavés
poireaux tout blancs –
comme ils ont froid!

(Matsuo Bashô)

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , | 2 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :