Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘ponant’

Sois soumis, mon chagrin (Georges Perec)7

Posted by arbrealettres sur 11 juin 2020



Sois soumis, mon chagrin, puis dans ton coin sois sourd.
Tu la voulais la nuit, la voilà, la voici:
Un air tout obscurci a chu sur nos faubourgs,
Ici portant la paix, là-bas donnant souci.

Tandis qu’un vil magma d’humains, oh, trop banals,
Sous l’aiguillon Plaisir, guillotin sans amour,
Va puisant son poison aux puants carnavals,
Mon chagrin, saisis-moi la main; là, pour toujours,

Loin d’ici. Vois s’offrir sur un balcon d’oubli,
Aux habits pourrissants, nos ans qui sont partis;
Surgir du fond marin un guignon souriant;

Apollon moribond s’assoupir sous un arc,
Puis ainsi qu’un drap noir traînant au clair ponant,
Ouïs, Amour, ouïs la Nuit qui sourd du parc.

(Georges Perec)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | 11 Comments »

AUCUNE CHOSE… (Sophia de Mello Breyner Andresen)

Posted by arbrealettres sur 11 novembre 2017



AUCUNE CHOSE…

Aucune chose ne se perdit en moi.
Sont toujours là les nuits et les ponants
Qui glissèrent dans la maison et le jardin,
Sont toujours là les voix différentes
Qui dans mon être, intactes, veillent.
J’apporte la terreur et j’apporte la clarté,
À travers toutes les présences
Je chemine vers l’unique unité.

***

NAO SE PERDEU…

Nao se perdeu nenhuma coisa em mim.
Continuam as noites e os poentes
Que escorreram na casa e no jardim,
Continuam as vozes diferentes
Que intactas no meu ser estão suspensas.
Trago o terror e trago a claridade,
E através de todas as presenças
Caminho para a única unidade.

(Sophia de Mello Breyner Andresen)

 Illustration: Oleg Zhivetin

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :