Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘poreuse’

Poreuse intimité (Georges Libbrecht)

Posted by arbrealettres sur 7 avril 2019


 


 

Duy Huynh -6

Poreuse intimité des êtres et des choses

(Georges Libbrecht)

Illustration: Duy Huynh

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Vite déshabillée (Jean-Paul Chague)

Posted by arbrealettres sur 10 décembre 2018



 

F.A. Moore La Réponse

vite déshabillée
du plus léger bavardage

la bouche hésite
sans provisions

l’amant heureux
signe sur ton corps

ce qui ne passe pas
la page trop poreuse

(Jean-Paul Chague)

Illustration: F.A. Moore

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La trace (Jean Joubert)

Posted by arbrealettres sur 22 juillet 2016



La trace

Approche de ta main
la feuille blanche:
brume étale sur la prairie,
plaine de neige où va s’inscrire
le pas de l’errant, le sillage de sa fatigue,

ou bien le lac, cette eau de lune
où tremblent des reflets
qu’un vent de nuit tord et disloque.

Écoute,
penche-toi
et lève un peu, du même geste,
ta main veinée de noir
puisque la lampe veille,
qu’elle partage ombre et clarté
et tente une frontière
toujours poreuse.

Au loin, dans le silence,
un faible pas résonne,
trébuche, hésite
puis s’éteint sur la colline.

Que reste-t-il à dire?
Tout, rien: double et même vertige.

Pose pourtant la pointe de la plume
sur la brume, beau, la neige.
Attends le signe que le destin diffère.

Étroit le temps, menue la trace comme d’insecte sur le sable.

(Jean Joubert)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Passants d’ombre (Georges-Emmanuel Clancier)

Posted by arbrealettres sur 24 mars 2015



andromede-reve-d'une-femme

 

Vous qui dans mes rêves vivez encore
n’êtes-vous là que vaines apparences
resurgissant d’une mémoire enfouie
ou vos ombres viennent-elles mendier
un reflet des jours aux miroirs des nuits?

Poreuse alors entre somme et néant
l’incertaine frontière un frêle instant
vous aura laissés fuir l’éternité.

Oh! frêle instant de joie et de douleur,
déjà vous retombez au ravin noir
et je remonte à la lueur des larmes.

(Georges-Emmanuel Clancier)

Illustration: Ingres

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »