Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘précipité’

La pluie a serré ma chanson dans ses bras (Emmelie Prophète)

Posted by arbrealettres sur 8 avril 2019



 

Carol Carter -   (4)

La pluie a serré ma chanson dans ses bras
Le rêve se dilue
Les prénoms les envies
Goutte à goutte

Yeux délavés
Quête de mémoire
L’amour est un jeu précipité
Et muet

(Emmelie Prophète)

Illustration: Carol Carter

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

PÉTUNIA BLANC (Mina Loy)

Posted by arbrealettres sur 6 avril 2019



Illustration
    
PÉTUNIA BLANC

Une étoile de nuage
sur le toit
une trompette
mélodieuse et mauve
une fleur ondulante
exhale l’aurore
de son cœur
en couloir d’abeille.

Un pétunia lumineux
au rythme de la faible pulsion
du jour torride
éclaire souplement
la peinture blanche
de la terrasse,

le grand jet de grès
précipité
des villes.

(Mina Loy)

 

Recueil: Il n’est ni vie ni mort, poésie complète
Traduction: Olivier Apert
Editions: Nous

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

MA VIE N’EST PAS (Rainer Maria Rilke)

Posted by arbrealettres sur 11 juillet 2018



 

Geology. 64x64cm. Oil on canvas. (2009)

MA VIE N’EST PAS

Ma vie n’est pas cette heure abrupte
où tu me vois précipité
Je suis un arbre devant mon décor,
Je ne suis qu’une de mes bouches,
celle de toutes qui se clora la première.

Je suis l’intervalle entre les deux notes
qui ne s’accordent l’une et l’autre qu’à grand’peine,
car celle de la mort voudrait monter plus haut…
Mais toutes deux, vibrant durant l’obscure pause,
se sont réconciliées.
Et le chant reste beau.

(Rainer Maria Rilke)

Illustration: Kristoffer Zetterstrand

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :