Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘préoccupé’

Il y a toujours eu des pêcheurs à la ligne (Denis Grozdanovitch)

Posted by arbrealettres sur 22 août 2018



Mon père, quand j’étais adolescent
et qu’il me voyait préoccupé
par je ne sais quelle tournure prise par les événements,
avait coutume de me répéter :
« Dis-toi bien, fiston, qu’au cours de toutes les circonstances de l’histoire,
il y a toujours eu des pêcheurs à la ligne.  »

(Denis Grozdanovitch)

Découvert chez Lara ici

Illustration

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , | 2 Comments »

COMMENCEMENT PERPÉTUEL (Hector de Saint-Denys Garneau)

Posted by arbrealettres sur 1 février 2017




COMMENCEMENT PERPÉTUEL

Un homme d’un certain âge
Plutôt jeune et plutôt vieux
Portant des yeux préoccupés
Et des lunettes sans couleur
Est assis au pied d’un mur
Au pied d’un mur en face d’un mur
Il dit je vais compter
de un à cent
A cent ça sera fini
Une bonne fois une fois pour toutes
Je commence un deux et le reste
Mais à soixante-treize il ne sait plus bien
C’est comme quand on croyait compter les coups de minuit
et qu’on arrive à onze
Il fait noir comment savoir
On essaye de reconstruire avec les espaces le rythme
Mais quand est-ce que ça a commencé
Et l’on attend la prochaine heure
Il dit allons il faut en finir
Recommençons une bonne fois
Une fois pour toutes
De un à cent
Un…

(Hector de Saint-Denys Garneau)

Illustration: Gilbert Garcin

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Pendant des années j’ai creusé la terre (Muso Soseki)

Posted by arbrealettres sur 28 juin 2016



 

 Estampes   (23) [1280x768]

Pendant des années j’ai creusé la terre,
Afin d’y découvrir le ciel bleu.
Ainsi, je m’entravais toujours davantage,
Lorsqu’une nuit, je fis jaillir en l’air
Et les pierres, et les tuiles !
Sans aucune difficulté j’ai brisé l’os du vide.

[…]

La montagne verte se change bien des fois en montagne jaune.
Je ne suis nullement préoccupé par les troubles mondains.
Si l’on a de la poussière dans les yeux,
Les trois mondes sont étroits.
Si l’on n’a pas d’affaire en esprit,
Même le divan est vaste.

(Muso Soseki)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 5 Comments »

Il y en avait des arbres par la fenêtre (Paul-Marie Lapointe)

Posted by arbrealettres sur 3 mai 2015



 

Carry Akroyd oaks (Centre)

il y en avait des arbres par la fenêtre
mais quand on est préoccupé de soi-même et de tous les autres
est-ce qu’on les voit seulement les arbres
on le sait par expérience même si ce n’est rien du tout
même si ça n’existe pas l’expérience
et c’est pourquoi on se fiche des arbres
on se fiche des arbres

(Paul-Marie Lapointe)

Illustration: Carry Akroyd

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :