Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘problème’

PETIT TÉLÉGRAMME CULTUREL (Kenneth White)

Posted by arbrealettres sur 30 juin 2018



 

PETIT TÉLÉGRAMME CULTUREL

1. Hier
Pousse-toi, Platon
culture à problèmes
âge de l’angoisse

2. Aujourd’hui
Aller par-ci, par-là
culture de la quête
âge du vide-jouissance

*

LITTLE CULTURE TELEGRAM

1. Yesterday
Move over, Plato
a problematic culture
the age of anxiety

2. Today
Moving to and fro
a questing culture
the age of emptiness-joyance

(Kenneth White)

Illustration

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | 3 Comments »

Qui je peux bien être ? (Lewis Carroll)

Posted by arbrealettres sur 28 juin 2018




    
Est-ce que, par hasard,
on m’aurait changée au cours de la nuit ?

Réfléchissons :
étais-je identique à moi-même lorsque je me suis levée ce matin ?

Je crois bien me rappeler
m’être sentie un peu différente de l’Alice d’hier.

Mais, si je ne suis pas la même,
il faut se demander alors
qui je peux bien être ?

Ah, c’est là le grand problème !

(Lewis Carroll)

 

Recueil: Alice au Pays des Merveilles / De l’autre côté du Miroir
Traduction:
Editions: Folio

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les toilettes sont bouchées (Henri-Frédéric Blanc)

Posted by arbrealettres sur 13 juin 2018


Les toilettes sont bouchées pour la millième fois.
Il faudra réfléchir au problème.
En traînant la jambe et en tirant ma flemme
je monte dans ma chambre écrire un poème.

(Henri-Frédéric Blanc)

Posted in humour, poésie | Tagué: , , , , , , , | 2 Comments »

POLITIQUE (William Butler Yeats)

Posted by arbrealettres sur 23 avril 2018



 

POLITIQUE

Comment pourrais-je, avec cette fille, là, devant moi,
Me concentrer sur les problèmes
De la politique de Rome,
De la Russie ou de l’Espagne ?
Pourtant, voici un homme qui a beaucoup voyagé
Et qui sait de quoi il parle,
Et voici un politicien
Qui a lu et médité,
Et sans doute ce qu’ils disent est-il vrai,
Quand ils parlent de guerre et des risques de guerre,
Mais ah ! si seulement j’étais jeune,
Si je la tenais dans mes bras !

***

POLITICS

How can l, that girl standing there,
My attention fix
On Romanor on Russian
Or on Spanish politics?
Yet here’s a travelled man that knows
What he talks about,
And there’s a politician
That has read and thought,
And maybe what they say is true
Of war and war’s alarms,
But O that I were young again
And held her in my arms!

(William Butler Yeats)

Illustration: Albert Lynch

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | 1 Comment »

La fellah (Théophile Gautier)

Posted by arbrealettres sur 7 avril 2018




    
La Fellah

Caprice d’un pinceau fantasque
Et d’un impérial loisir,
Votre fellah, sphinx qui se masque,
Propose une énigme au désir.

C’est une mode bien austère
Que ce masque et cet habit long,
Elle intrigue par son mystère
Tous les Oedipes du salon.

L’antique Isis légua son voile
Aux modernes filles du Nil ;
Mais, sous le bandeau, deux étoiles
Brillent d’un feu pur et subtil.

Ces yeux qui sont tout un poème
De langueur et de volupté
Disent, résolvant le problème,
 » Sois l’amour, je suis la beauté.  »

(Théophile Gautier)

 

Recueil: Émaux et Camées
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je n’ai jamais eu de problème (Sarah Kane)

Posted by arbrealettres sur 25 mars 2018



Illustration: Jane Bown

Sarah Kane
    
Je n’ai jamais eu de problème dans ma vie
pour donner aux autres ce qu’ils veulent.
Mais personne n’a jamais été capable d’en faire autant.

Personne ne me touche,
personne ne s’approche de moi.

Mais vous vous m’avez touchée si profondément
putain je n’arrive pas à le croire
et je n’arrive pas à l’être autant.
Parce que je n’arrive pas à vous trouver.

(Sarah Kane)

 

Recueil: Psychose

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

En terre étrangère (Georges-Emmanuel Clancier)

Posted by arbrealettres sur 17 janvier 2018



    

En terre étrangère ici même
Quand verrai-je mon seul pays?
Je n’ai jamais d’aucun problème
Attrapé l’ombre ni la clef.
Voici que s’avance la fin
Avant qu’on n’achève de naître.
Que disent vos paroles secrètes?
Vos oeuvres tendent quel piège?
Mélancolie gracieux nom de l’exil.

(Georges-Emmanuel Clancier)

 

Recueil: Le Poème Hanté
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Problème du vent (Pierre Della Faille)

Posted by arbrealettres sur 19 octobre 2017




    
Problème du vent

Je suis celui qui demande aux enfants :
D’où vient le vent ?
À qui les enfants répondent :
Mais, tu vois bien, il souffle de l’ouest.

Je suis celui qui demande à l’ouest :
D’où vient le vent ?
À qui l’ouest répond :
Mais, tu vois bien, il vient de Dieu.

Je suis celui qui demande à Dieu :
D’où vient le vent ?
À qui Dieu n’a jamais répondu.

C’est à cause de cela
que je joue du trombone à coulisse.

Pour remplir ce silence.

(Pierre Della Faille)

 

Recueil: L’homme inhabitable

Posted in humour, méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

UNIQUE (Carlos Drummond de Andrade)

Posted by arbrealettres sur 8 mai 2017



Illustration
    
UNIQUE

L’unique affaire est Dieu
l’unique problème est Dieu
l’unique énigme est Dieu
l’unique possible est Dieu
l’unique impossible est Dieu
l’unique absurde est Dieu
l’unique coupable est Dieu
et tout le reste est hallucination.

(Carlos Drummond de Andrade)

 

Recueil: La machine du monde et autres poèmes
Traduction: Didier Lamaison et Claudia Poncioni
Editions: Gallimard

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | 3 Comments »

Le cancre (Jacques Prévert)

Posted by arbrealettres sur 16 février 2017



Il dit non avec la tête
mais il dit oui avec le coeur
il dit oui à ce qu’il aime
il dit non au professeur
il est debout
on le questionne
et tous les problèmes sont posés
soudain le fou rire le prend
et il efface tout
les chiffres et les mots
les dates et les noms
les phrases et les pièges
et malgré les menaces du maître
sous les huées des enfants prodiges
avec des craies de toutes les couleurs
sur le tableau noir du malheur
il dessine le visage du bonheur.

(Jacques Prévert)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :