Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘produire’

L’autre lumière (Gilles Weinzaepflen)

Posted by arbrealettres sur 16 octobre 2019




Illustration: ArbreaPhotos
    

L’autre lumière

I
Une fois que la lumière naturelle a perdu tout pouvoir
éclairant, que dans sa pleine intensité elle ne donne
plus à voir que la part d’ombre et qu’ainsi, le processus
d’inversion se met en place, l’autre lumière jaillit.

Ceux qui sont destinés à la recevoir diffèrent sa venue et
n’acceptent que les fragments de ce qui n’a de sens que
dans la totalité.

II
L’autre lumière produit des éclairs répétés et aveuglants.
Celui dont le bonheur visuel défaille sacrifie souvent à
l’aveuglement temporaire qu’elle lui procure. Son être
n’est plus éclairé par une source inégale mais par des
éclairs successifs et identiques, qui ne trouvent de loi
qu’en eux-mêmes. Différente est la lumière du soleil, dont
l’intensité varie.

Ici, il ne s’agit pas d’une lumière pour voir ou être vu,
mais d’une lumière qui voit.

III
Lorsque ces éclairs diminuent puis cessent, l’ébloui se
trouve plongé dans une nuit extrême. Parce que le surcroît de
lumière avec lequel il s’était accoutumé à voir disparaît,
il lui semble que le monde entier s’obscurcit.

Il est nécessaire que l’autre lumière cesse, que l’ébloui
apprenne une seconde fois à voir au moyen de la lumière
naturelle. Le souvenir lumineux témoigne de l’insuffisance
de la lumière naturelle à éclairer le monde. Par lui l’ébloui
va tenter de revenir dans la vision éblouie, à partir de ce
nouveau point de départ qu’est la lumière naturelle.

IV
Dès lors, la nostalgie permet l’illumination complète, qui
consiste en cela : voir dans l’autre lumière, par le seul
moyen de la lumière naturelle dispensée à chacun.

(Gilles Weinzaepflen)

 

Recueil: Noël Jivaro
Traduction:
Editions: Le clou dans le fer

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Celui qui voit le moment présent (Marc Aurèle)

Posted by arbrealettres sur 16 octobre 2019



Celui qui voit le moment présent
voit tout ce qui s’est produit de toute éternité
et ce qui se produira dans l’infinité du temps.

(Marc Aurèle)

 

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , | 3 Comments »

Produis (René Char)

Posted by arbrealettres sur 28 septembre 2019



 

qigong

Produis ce que la connaissance veut garder secret,
la connaissance aux cent passages.

(René Char)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Produire en soi (Pierre Oster)

Posted by arbrealettres sur 26 octobre 2018




    
Une feuille, c’est bien.
Kirilov

Produire en soi la possibilité d’un mouvement à jamais plus pur.
Entrer dans ce qui, au coeur du langage, dans la quasi constance des mots,
se prête à une certaine aimantation.

(Pierre Oster)

 

Recueil: Paysage du Tout
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La terre a produit des mots (Bernard Noël)

Posted by arbrealettres sur 24 septembre 2018



    

la terre a produit
des mots

les mots ont produit des mots

le bout du monde a poussé
au bout de la langue

tout s’est couvert
d’une peau du temps

(Bernard Noël)

 

Recueil: Un livre de fables
Traduction:
Editions: Fata Morgana

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le temps (Anonyme)

Posted by arbrealettres sur 15 juillet 2018


temps

La Nature utilise le temps
pour éviter que tout
ne se produise en même temps.

(Anonyme)

Posted in méditations | Tagué: , , , , | 2 Comments »

Le génie (Saint-Pol Roux)

Posted by arbrealettres sur 13 juillet 2018



 

pointillisme

Le génie est un désordre qui produit de l’ordre.
L’artiste, — surtout le peintre — qui a les yeux en dedans est un dieu.
Mais le peintre qui a les yeux en dehors n’est qu’un singe.

(Saint-Pol Roux)

Illustration

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un chef-d’oeuvre nouveau (Saint-Pol Roux)

Posted by arbrealettres sur 23 juin 2018



 

Un chef-d’oeuvre nouveau
produit le charme et l’épouvante
d’un météore.

(Saint-Pol Roux)

Illustration: Pablo Picasso

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Il ne faut pas travailler tout le temps (Max Jacob)

Posted by arbrealettres sur 3 juin 2018



Illustration: René Baumer
    
Il ne faut pas travailler tout le temps.
Il faut prendre des temps,
prendre son temps.

Il faut digérer. Oui.
C’est dans la digestion des connaissances
que réside le talent.

L’essentiel est de n’avoir pas de minutes vulgaires ou insignifiantes.
Ennuyez-vous.

Car ce jour-là vous prendrez un porte-plume et un papier
et vous ferez peut-être un chef-d’oeuvre.
Tout est dans la qualité de l’ennui.

Aimer les mots. Aimer un mot.
Le répéter, s’en gargariser.
Comme un peintre aime une ligne,
une forme, une couleur.

Autour d’un mot se coagule une phrase, un vers, une strophe, une idée.
Ah ! quel beau mode d’extériorisation !
Et extérioriser, c’est tout!

Sans doute par la quantité d’idées, de sentiments qui se sont incendiés pour la produire
ou bien parce qu’elle s’attache à un pivot qui n’est pas en vous.

Je crois que les œuvres très extériorisées sont très rares.
Le style c’est d’extérioriser!

(Max Jacob)

 

Recueil: Conseils à un jeune poète
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Comment s’appelle la tristesse (Pablo Neruda)

Posted by arbrealettres sur 1 juin 2018



À qui le condor haillonneux
rend-il compte de sa mission ?

Comment s’appelle la tristesse
chez une brebis solitaire ?

Qu’arrive-t-il, au pigeonnier,
si la colombe apprend le chant ?

Si la mouche produit du miel
l’ abeille se vexera-t-elle ?

(Pablo Neruda)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :