Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘produire’

La révolution (Pierre Jean Jouve)

Posted by arbrealettres sur 20 septembre 2017



Illustration
    
La révolution comme l’acte religieux a besoin d’amour.
La poésie est un véhicule intérieur de l’amour.

Nous devons donc, poètes, produire cette « sueur de sang »
qu’est l’élévation à des substances si profondes, ou si élevées,
qui dérivent de la pauvre, de la belle puissance érotique humaine.

(Pierre Jean Jouve)

 

Recueil: Apologie du poète
Editions: Fata Morgana

Publicités

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La Poésie (Pierre Jean Jouve)

Posted by arbrealettres sur 20 septembre 2017




    
La Poésie est une pensée
– un état psychique – d’agglutination;
c’est-à-dire que des tendances,
des images, des échos de souvenir vague,
des nostalgies, des espérances,
y apparaissent en même temps
et comme collés ensemble,
provenant de hauteurs tout à fait différentes.

Ou encore la Poésie ressemble à certains rêves,
parfaitement absurdes en apparence,
et qui s’éclairent brusquement
si on le déroule à l’envers.

La poésie est tout à fait une chose d’âme.

***

La Poésie est un langage pour ainsi dire magnétisé,
porteur d’une charge, et différent essentiellement du langage parlé,
voire même de la prose écrite;

par ce langage doit se produire l’unité
au plus haut degré entre la pensée et la parole,
entre le sens et le signe,
entre une résultante de toutes les masses psychiques en mouvement
et le déroulement agréable des syllabes.

Tout cela coexiste parce que tout cela naît ensemble.

(Pierre Jean Jouve)

 

Recueil: Apologie du poète
Editions: Fata Morgana

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Quand tout désir (Henri Cazalis)

Posted by arbrealettres sur 29 août 2017



Illustration: Josephine Wall
    
Quand tout désir sera-t-il éteint dans ton coeur?
Quand laisseras-Tu dormir au fond de ta substance
tous ces éléments subtils, dont la réunion a produit les êtres?

(Henri Cazalis)

 

Recueil: Le livre du Néant
Editions: Alphonse Lemerre

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ça commence toujours (Maurice Benhamou)

Posted by arbrealettres sur 5 août 2017



Illustration: Pablo Picasso
    
Ça commence toujours
par un étranglement
du coeur.
Comme si
le commencement
était déjà la fin.

L’oeil dans sa fosse
a-t-il tourné
avec le feu et l’eau ?

Une clepsydre de sang
a-t-elle produit du temps ?

Les morts
crient
que rien n’a eu lieu.

(Maurice Benhamou)

 

 

Recueil: Tréfonds du Temps
Editions: Unes

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mon œil en te voyant (Annibal de Lartigue)

Posted by arbrealettres sur 7 juin 2017



Illustration: Abel Dominique Boye   
    
Mon œil en te voyant fut épris de ta flamme,
Mon oreille fléchit sous le son de ta voix,
Mon nez goûta l’odeur de ton précieux basme,
Et ma bouche avala le sucre de tes lois.

Mon cœur sent la rigueur de ton dard qui m’entame,
Mes yeux sont des torrents alors que je te vois,
Bouche qui ne produis que glaçons et que flamme.
Sous ton souffle odorant je me meurs mille fois.

(Annibal de Lartigue)

 

Recueil: Poètes du Baiser
Editions: Société des Éditions LOUIS-MICHAUD

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Personne n’a jamais vu (Pierre Albert-Birot)

Posted by arbrealettres sur 6 mai 2017



Illustration
    

Personne n’a jamais vu le moteur
Qui produit la lumière

(Pierre Albert-Birot)

 

Recueil: Poèmes à l’autre moi précédé de La Joie des sept couleurs et suivi de Ma morte et de La Panthère noire
Editions: Gallimard

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

La poésie sauvera le monde (Jean-Pierre Siméon)

Posted by arbrealettres sur 13 mars 2017



La poésie sauvera le monde, si rien le sauve.
Au reste, elle le sauve chaque jour de son indignité.

***

L’homme du XXIe siècle, homme distrait,
est captif des représentations dont il est assailli,
asservi à ce que la grande machinerie
des mots et des images surabondants, projettent devant lui.
Il n’a plus ni l’espace ni le temps de produire
de lui-même l’imaginaire qui les constituerait.

L’imaginaire est aujourd’hui un territoire occupé et soumis.
Et je dis que tout poème est un acte de résistance contre cette oppression.

***

Rendre la poésie populaire, la plus distinguée poésie,
c’est venger le peuple de la vulgarité à quoi on le réduit,
par le partage de la distinction.

(Jean-Pierre Siméon)

Illustration: Josephine Wall

Découvert ici: https://eleonoreb.wordpress.com/

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Rien au réveil que vous n’ayez (Stéphane Mallarmé)

Posted by arbrealettres sur 23 janvier 2017



Rien au réveil que vous n’ayez

Rien au réveil que vous n’ayez
Envisagé de quelque moue
Pire si le rire secoue
Votre aile sur les oreillers

Indifféremment sommeillez
Sans crainte qu’une haleine avoue
Rien au réveil que vous n’ayez
Envisagé de quelque moue

Tous les rêves émerveillés
Quand cette beauté les déjoue
Ne produisent fleur sur la joue
Dans l’oeil diamants impayés
Rien au réveil que vous n’ayez

(Stéphane Mallarmé)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La nature est nature (Pierre Reverdy)

Posted by arbrealettres sur 20 novembre 2016



 

papillon

La nature est nature, elle n’est pas poésie.
C’est la réaction de la nature sur la complexion de certains titres
qui produit la poésie.

Le poète est un four à brûler le réel.
L’art qui tend à se rapprocher de la nature fait fausse route
car s’il allait au but : identifier l’art a la vie, il se perdrait.

Il ne s’agit pas de faire une image,
il faut qu’elle arrive sur ses propres ailes.

L’image est une création pure de l’esprit.
Elle ne peut mitre d’une comparaison,
mais du rapprochement de deux réalités plus on moins éloignées.

Le poète est essentiellement l’homme qui aspire au domaine réel,
le plan divin, la création mystérieuse et évidente.

(Pierre Reverdy)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Accorder le corps et l’âme (Lao Tseu)

Posted by arbrealettres sur 9 novembre 2016



Accorder le corps et l’âme
afin qu’ils voguent à l’unisson
et ne se séparent pas.
Concentrer sa force vitale
et la rendre docile
comme celle du nouveau-né.
Au-delà du réel,
scruter le miroir
poli par le regard de l’âme
et se laisser aspirer
par la lumineuse obscurité.
Ménager le peuple
sans intervenir.
Rester serein,
comme la femme,
lorsque s’ouvrent et se referment
les portes de l’existence.
Garder son ignorance
et voir les choses
dans leur lumière.
Donner la vie
et la protéger.
Produire sans s’approprier.
Agir sans rien attendre.
Diriger sans dominer.
Tel est le chemin
de la mystérieuse perfection.

(Lao Tseu)

Illustration: Cristina Pérez de Villar

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :