Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘profiler’

Je me souviens des longs tourments (Alexandre Blok)

Posted by arbrealettres sur 12 décembre 2017



 

Illustration: Evaristo
    
Je me souviens des longs tourments :
La nuit se mourait aux fenêtres;
Elle se tordait les bras, son image
Luisait dans les rayons du jour.

Cette vie, fuyant, inutile,
Blessait, brûlait et humiliait:
Et tel un spectre se dressant,
Le jour profilait les coupoles;

Sous la fenêtre, plus pressant
Se faisait le pas des passants;
Et, dans l’eau grisâtre des flaques,
La pluie faisait des ronds.

Le matin n’en finissait pas…
La question vaine taraudait,
Et rien n’a résolu l’averse
De larmes folles du printemps.

(Alexandre Blok)

 

Recueil: Le Monde terrible
Traduction:Pierre Léon
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Nous voici plus fidèles que nos voix passagères (Fernand Verhesen)

Posted by arbrealettres sur 9 mars 2016



Je conjuguais les pièges et l’espoir
C’était l’attente
la nudité calcinée

Désormais il fait jour
jusqu’à l’horizon
jusqu’au fond de l’espace
où se profile un visage

Toute distance s’ordonne
autour du regard
Les issues éprises de souffle
reconnaissent nos paroles
portées par la fête
où s’ajustent les rencontres

Nous consentons aux liens
d’une haute liberté
Veille le coeur à vif
sur les nuits asservies

Nous voici plus fidèles
que nos voix passagères

(Fernand Verhesen)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :