Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘provenir’

L’élan initial (Le Zohar)

Posted by arbrealettres sur 30 juin 2021



C’est d’en bas
que doit provenir l’élan initial
pour mouvoir la puissance d’en haut.

(Le Zohar)


Illustration

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , | 2 Comments »

D’où provient l’idée extravagante (José Saramago)

Posted by arbrealettres sur 30 juillet 2020



Illustration: Leonard Cohen    
    
D’où provient l’idée extravagante que dieu, du seul fait qu’il est dieu,
doive régenter la vie intime de ses fidèles en établissant des règles,
des prohibitions, des interdits et autres fariboles du même tonneau.

(José Saramago)

Recueil: Caïn
Traduction: Geneviève Leibrich
Editions: Seuil

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Des sommets des montagnes (Hala Mohammad)

Posted by arbrealettres sur 16 août 2018



    

Des sommets des montagnes
Des villages
Des villes
Des bosquets
Des forêts
Des jardins
Des lits

Provient le bois des cercueils.

(Hala Mohammad)

 

Recueil: Ce peu de vie
Traduction: Antoine Jockey
Editions: Al Manar

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’amour (Roger Munier)

Posted by arbrealettres sur 16 juin 2018




    
L’amour provient d’une insuffisance d’être…

(Roger Munier)

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Je suis un rayon du Soleil (Mawlana Rûmî)

Posted by arbrealettres sur 4 octobre 2017



    

Je suis un rayon du Soleil,
bien que j’erre parmi toutes ces demeures.

Je suis cornaline, or et rubis,
bien que je sois né d’eau et d’argile.

Quelle que soit la perle que tu vois,
cherche-en une autre en elle.

Chaque atome de poussière dit:
« Intérieurement je suis un trésor ».

Chaque joyau te dit:
« Ne te contente pas de ma beauté,car la lumière de ma face
provient de la chandelle de ma réalité intérieure ».

Je me tairai,
car tu ne peux comprendre.

Ne secoue pas la tête,
n’essaie pas de me tromper,
car mon œil discerne l’intelligence

(Mawlana Rûmî)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le cœur hanté (Richard Brautigan)

Posted by arbrealettres sur 3 septembre 2017



Illustration: Mark Kostabi
    
Le cœur hanté

La plus grande tragédie de la vie
est le cœur hanté. Là où
préside un amour immense. Un amour
qui ne peut être résolu,
qui ne peut trouver la signification d’un baiser,
la paix d’une étreinte.

Toujours il y a un homme qui aime une femme
qui ne l’aime pas.

Les volets du cœur hanté claquent, le parquet
grince, des pleurs proviennent d’une chambre noire.

(Richard Brautigan)

Découvert ici: http://laboucheaoreilles.wordpress.com/

Recueil: Pourquoi les poètes inconnus restent inconnus
Traduction: Thierry Beauchamp et Romain Rabier
Editions: Le Castor Astral

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :