Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘provisoirement’

Il n’y a qu’une nuit (Werner Lambersy)

Posted by arbrealettres sur 24 juin 2018




    
Il n’y a qu’une nuit.
Elle dure depuis toujours.

Le reste n’est que traverses de lumière,
passage d’astres et pan de ciel provisoirement éclairé ;

espace où nous aimons nous perdre
avec de grands frissons que les mots semblent exciter.

(Werner Lambersy)

 

Recueil: L’éternité est un battement de cils
Traduction:
Editions: Actes Sud

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :