Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘prunier’

Tombent les fleurs du prunier (Natsume Soseki)

Posted by arbrealettres sur 9 décembre 2019



    

 

 

(Natsume Soseki)

 

Recueil: Les plus beaux HAÏKU(S)
Traduction: Akié Boulard
Editions: Arichi

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

L’arbre du prunier (Kobayashi Issa)

Posted by arbrealettres sur 7 décembre 2019



    

Illustration: Yun Shou Ping

 

(Kobayashi Issa)

 

Recueil: Les plus beaux HAÏKU(S)
Traduction: Akié Boulard
Editions: Arichi

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Voilà le prunier (Yosa Buson)

Posted by arbrealettres sur 2 décembre 2019



    
Illustration: Katsushika Hokusai  

(Yosa Buson)

 

Recueil: Les plus beaux HAÏKU(S)
Traduction: Akié Boulard
Editions: Arichi

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Ô, les pruniers blancs (Yosa Buson)

Posted by arbrealettres sur 2 décembre 2019



    

(Yosa Buson)

 

Recueil: Les plus beaux HAÏKU(S)
Traduction: Akié Boulard
Editions: Arichi

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

De la chambre d’à côté (Yosano Akiko)

Posted by arbrealettres sur 8 novembre 2019




    
De la chambre d’à côté
Jusqu’à moi de temps en temps
S’échappait ton souffle
La même nuit je fis le rêve
De brassées de pruniers blancs

(Yosano Akiko)

 

Recueil: Cheveux emmêlés
Traduction: Claire Dodane
Editions: Les Belles Lettres

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

PRINTEMPS (La Flûte de Jade)

Posted by arbrealettres sur 21 mars 2019



petale-de-rose-en-tissu-peche-x100 [1280x768]

PRINTEMPS

Dans ma chambre, le vent jette des fleurs de pêcher
qui ressemblent à des papillons roses, ivres d’avoir trop butiné.

Comme ces fleurs, mes pensées, lourdes de tristesse,
jonchent le papier où je voulais écrire des vers à la gloire du printemps.

Je respire sans joie le parfum des pruniers.
Arrive, douce nuit, douce amie,
et que ma peine s’endorme dans tes bras légers !

(La Flûte de Jade)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Fleur de prunier (Sugawara no Michizane)

Posted by arbrealettres sur 21 mars 2019



Si le vent d’est se lève,
envoie-moi ton odeur, fleur de prunier
Et si tu n’as plus de maître,
n’en oublie pas pour autant le printemps

(Sugawara no Michizane)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Le prunier (Izumi Shikibu)

Posted by arbrealettres sur 21 mars 2019



Si au printemps
le prunier ne fleurissait qu’en mon logis
celui qui m’a quittée viendrait l’admirer

(Izumi Shikibu)

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Sans goût pour la poussière du monde (Natsumi Sôzeki)

Posted by arbrealettres sur 29 novembre 2018



Illustration: Natsumi Sôzeki
    
Sans goût pour la poussière du monde ou le bosquet d’ermite,
J’ai cette chambre vide et propre, qui me connaît en amie.

Au toucher d’un caillou, j’imite ce que pense un nuage;
Devant un prunier en pot, je vois ce que ressent la mousse.

Crins d’une queue-de-cerf, jouxtant la table vermillon;
Mots à têtes de mouches, qu’ombre l’écritoire pourprin.

C’est dans ce calme-là qu’est mon affaire, boire le thé,
Charger les chauds rayons d’éclairer mon labeur poétique.

(Natsumi Sôzeki)

 

Recueil: Poèmes
Traduction: Alain-Louis Cola
Editions: Le bruit du Temps

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’adieu (Rainer Maria Rilke)

Posted by arbrealettres sur 25 novembre 2018



 

Illustration: Edvard Munch
    
L’adieu

Comme j’ai senti ce qu’adieu veut dire !
Comme je me rappelle encore ce quelque chose de sombre
d’intact et de cruel qui pour une dernière fois
nous rend conscients d’un très beau lien, puis le déchire.

Comme j’étais sans défense, pour la regarder
celle qui m’appelant me laissa m’en aller
restant derrière moi comme si elle était toutes les femmes
et pourtant petite et blanche et rien d’autre que ceci :

un signe de la main qui déjà n’était plus pour moi,
ce geste qui doucement se répétait, à peine
reconnaissable : peur-être un prunier
d’où un coucou venait de s’envoler en hâte.

(Rainer Maria Rilke)

 

Recueil: Oeuvres 2 Poésie
Traduction: Jacques Legrand, Lorand Gaspar, Philippe Jaccottet, Armel Guerne, Maurice Betz
Editions: Seuil

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :