Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘puissant’

Amour en même instant m’aiguillonne et m’arrête (Philippe Desportes)

Posted by arbrealettres sur 17 juin 2019



 

Karol Bak arachnoid

Amour en même instant m’aiguillonne et m’arrête,
M’assure et me fait peur, m’ard et me va glaçant,
Me pourchasse et me fuit, me rend faible et puissant,
Me fait victorieux et marche sur ma tête.

Ores bas, ores haut, jouet de la tempête,
Il va comme il lui plait mon navire élançant :
Je pense être échappé quand je suis périssant,
Et quand j’ai tout perdu, je chante ma conquête.

De ce qui plus me plait, je reçois déplaisir ;
Voulant trouver mon coeur, j’égare mon désir ;
J’adore une beauté qui m’est toute contraire ;

Je m’empêtre aux filets dont je me veux garder :
Et voyant en mon mal ce qui me peut aider,
Las! je l’approuve assez, mais je ne le puis faire.

(Philippe Desportes)

Illustration: Karol Bak

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Seigneur Temps! (René Char)

Posted by arbrealettres sur 12 juin 2019


Chronos,sleeping_on_Wolff_grave-ME_fec


Seigneur Temps!
folles herbes!
marcheurs puissants!

(René Char)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | 2 Comments »

Notre-Dame de Paris (Gérard de Nerval)

Posted by arbrealettres sur 16 avril 2019




    
Notre-Dame de Paris

Notre-Dame est bien vieille : on la verra peut-être
Enterrer cependant Paris qu’elle a vu naître ;
Mais, dans quelque mille ans, le Temps fera broncher
Comme un loup fait un bœuf, cette carcasse lourde,
Tordra ses nerfs de fer, et puis d’une dent sourde
Rongera tristement ses vieux os de rocher !

Bien des hommes, de tous les pays de la terre
Viendront, pour contempler cette ruine austère,
Rêveurs, et relisant le livre de Victor :
— Alors ils croiront voir la vieille basilique,
Toute ainsi qu’elle était, puissante et magnifique,
Se lever devant eux comme l’ombre d’un mort !

(Gérard de Nerval)

Découvert ici: https://eleonoreb.wordpress.com/

Recueil: Odelettes
Traduction:
Editions:

 

… Souvenirs …15/02/2015
https://arbreaphotos.wordpress.com/2013/02/15/nouvelles-cloches-en-attente-dascension-a-notre-dame-de-paris-desole-flash-interdit/

 

Pour celles et ceux qui voudraient participer à sa … Résurrection …

https://don.fondation-patrimoine.org/SauvonsNotreDame/~mon-don

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Les poèmes sont difficiles à faire taire (Stephen Greenblatt)

Posted by arbrealettres sur 23 février 2019



 

Sarolta Bán 9jho1_500

Les poèmes sont difficiles à faire taire.
Il y a des moments rares et puissants où un écrivain disparu
depuis longtemps semble se tenir devant vous et vous parler
directement, comme s’il portait un message a votre intention.

(Stephen Greenblatt)

Illustration: Sarolta Bán

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , | 2 Comments »

Le plus puissant dragon (Jean-Pierre Siméon)

Posted by arbrealettres sur 10 février 2019




    

Le plus puissant dragon
n’a jamais attrapé un oiseau.

***

(Jean-Pierre Siméon)

 

Recueil: Le Livre des petits étonnements du sage Tao Li Fu
Traduction: Meng Ming
Editions: Cheyne

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Un vent m’a réuni (Albert Ayguesparse)

Posted by arbrealettres sur 28 décembre 2018



Un vent m’a réuni,
un autre me rejettera
aux quatre coins
de l’inconnu.
Puis un vent,
plus puissant,
dispersera l’inconnu.
Puis un autre…
Et rien ne se souviendra plus de rien.

(Albert Ayguesparse)


Illustration

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Eté (Katell Antoine)

Posted by arbrealettres sur 28 septembre 2018



quel puissant désir
d’éternité
dans ce seul mot :
été

(Katell Antoine)


Illustration: Didier Leveille

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Même à l’âge des dieux (Ariwara no Narihira Ason)

Posted by arbrealettres sur 24 août 2018



Même à l’âge des dieux

On n’a pas entendu parler,
même à l’âge des dieux
Puissants et rapides,
De ces eaux qui passent
A travers une sombre pourpre
Dans la rivière Tatsuta!

(Ariwara no Narihira Ason)


Illustration: Hokusaï

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Qui je suis ? (Rainer Maria Rilke)

Posted by arbrealettres sur 2 août 2018



 

Arnold Böcklin ruines au bord de la mer

Je vis ma vie en larges orbes sur les choses,
et qui toujours s’en vont plus loin.
Peut-être le dernier ne sera-t-il pas clos,
mais je veux l’essayer du moins.

Je tourne autour de Dieu, de cette tour sans âge,
depuis des milliers d’ans.
Qui je suis ? Je l’ignore encor : faucon, orage
ou cantique puissant.

(Rainer Maria Rilke)

Illustration: Arnold Böcklin

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

VOLUPTÉ (Pierre Louÿs)

Posted by arbrealettres sur 18 juillet 2018



Illustration: Philippe Zacharie
    
VOLUPTÉ

Sur une terrasse blanche, la nuit, ils nous laissèrent évanouies dans les roses.
La sueur chaude coulait comme des larmes, de nos aisselles sur nos seins.
Une volupté accablante empourprait nos têtes renversées.

Quatre colombes captives, baignées dans quatre parfums, voletèrent au-dessus de nous en silence.
De leurs ailes, sur les femmes nues, ruisselaient des gouttes de senteur. Je fus inondée d’essence d’iris.

Ô lassitude! je reposai ma joue sur le ventre d’une jeune fille qui s’enveloppa de fraîcheur avec ma chevelure humide.
L’odeur de sa peau safranée enivrait ma bouche ouverte. Elle ferma sa cuisse sur ma nuque.

Je dormis, mais un rêve épuisant m’éveilla : l’iynx, oiseau des désirs nocturnes, chantait éperdument au loin.
Je toussai avec un frisson. Un bras languissant comme une fleur s’élevait peu à peu vers la lune, dans l’air.

(Pierre Louÿs)

 

Recueil: Les chansons de Bilitis
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :