Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘quand même’

J’ai envie (Josée Tripodi)

Posted by arbrealettres sur 8 juin 2019




    
J’ai envie

De tout faire
À l’envers

Manger des épinards
Au petit déjeuner

Offrir mes potions
Au poisson

Jeter l’argent à la porte

Siffler les femmes
Dans la rue

Enfourcher une hirondelle
En hiver

Et quoi d’autre

Croire que je suis belle
Quand même

(Josée Tripodi)

 

Recueil: Le temps court plus vite que moi
Traduction:
Editions: Le Castor Astral

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

LE RETOUR (Norge)

Posted by arbrealettres sur 16 octobre 2018



LE RETOUR

Je revenais de la guerre en grand vainqueur,
et de sa fenêtre elle devait me jeter la rose rouge.
Vingt batailles de gagnées, douze blessures,
deux pays conquis, des trésors, des drapeaux.
Elle a gardé la rose rouge â son corsage.
Ce ne serait pas pour cette jambe de bois quand même !

(Norge)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’heure terrible (Marie Noël)

Posted by arbrealettres sur 7 septembre 2018




    
L’heure terrible où Dieu n’est pas vrai
et où je continue à l’aimer quand même.

(Marie Noël)

 

Recueil: Les Chansons et les Heures / Le Rosaire des joies
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Phénomène (Goethe)

Posted by arbrealettres sur 13 février 2018



Quand à l’écran de pluie
Phébus se marie,
Il se forme soudain un arc
Dont les bords se nuancent de couleurs.

Dans le brouillard
Je vois tracé un cercle pareil;
L’arc, sans doute, est blanc,
Mais c’est tout de même un arc céleste.

Ainsi, vieillard alerte,
Tu ne dois pas t’affliger;
Même si tes cheveux sont blancs,
Tu aimeras quand même.

***

Wenn zu der Regenwand
Phöbus sich gattet,
Gleich steht ein Bogenrand
Farbig beschattet.

Im Nebel gleichen Kreis
Seh ich gezogen;
Zwar ist der Bogen weiß,
Doch Himmelsbogen.

So sollst du, muntrer Greis,
Dich nicht betrüben:
Sind gleich die Haare weiß,
Doch wirst du lieben.

(Goethe)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Un soir en allant jusqu’au bout (Nicole Brossard)

Posted by arbrealettres sur 8 décembre 2017



    
un soir en allant jusqu’au bout
des doigts je ravive
d’un coup le silence
de l’autre côté de la réalité qui est là ?
Touche quand même.

(Nicole Brossard)

 

Recueil: Cahier de roses & de civilisation
Traduction:
Editions: d’Art le Sabord

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un soir en allant jusqu’au bout (Nicole Brossard)

Posted by arbrealettres sur 1 mars 2017



 

un soir en allant jusqu’au bout
des doigts je ravive
d’un coup le silence
de l’autre côté de la réalité qui est là?
Touche quand même.

(Nicole Brossard)

Illustration

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Aime-toi un peu plus, quand même (Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 28 mars 2016



Quand vers le haut
J’ouvre mon royaume,
Rien ne trouble mon silence.

Le ciel est toujours
D’un azur un peu pâle
Qui paraît me faire entendre:

Aime-toi un peu plus,
Quand même.

(Guillevic)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :