Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘racheter’

Le message (Andrée Chedid)

Posted by arbrealettres sur 2 septembre 2018



Le message

L’homme était insaisissable,
l’existence, une énigme.

Parfois un geste, un paysage, une rencontre,
une parole, une musique, une lecture;
surtout l’amour rachetait ces ombres.

Il fallait savoir, s’en souvenir,
parier sur ces clartés-là,
les attiser sans relâche

(Andrée Chedid)

 

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La Tête inclinée (Balbino)

Posted by arbrealettres sur 23 août 2018


 


 

Rodin

La Tête inclinée

La tête inclinée
comme un christ en marbre.
Innocent
résigné
tu n’as pas racheté mon péché
il est trop lourd
je le garde…

(Balbino)

Illustration: Rodin

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

ART DE LA GUERRE (Jean Follain)

Posted by arbrealettres sur 24 juin 2018



ART DE LA GUERRE

A la fenêtre une rose a les couleurs
d’un jeune mamelon de blonde
une taupe marche sous terre.
Paix dit-on au chien
à l’existence brève.
L’air reste ensoleillé.
De jeunes hommes
apprennent à faire la guerre
pour racheter leur dit-on tout un monde
mais le livre de la théorie
leur reste illisible.

(Jean Follain)

Illustration: Vladimir Kush

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Depuis que fut la lune (Sadegh Hedayat)(Omar Khayam)

Posted by arbrealettres sur 17 mai 2018




    
Depuis que fut la lune ou l’astre du matin
Vit-on rien de plus beau que le rubis du vin ?
Je m’étonne toujours que les marchands en vendent,
Car pour racheter mieux, ils chercheront en vain.

(Sadegh Hedayat)(Omar Khayam)

 

Recueil: Les chants d’Omar Khayam
Traduction: M.F. Farzaneh et Jean Malaplate
Editions: José Corti

Posted in humour, méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La vie (Luis Cernuda)

Posted by arbrealettres sur 12 février 2018



Illustration: Jean Libon
    
La vie

Ainsi que le soleil éclaire
Quelque recoin de la terre
Et rachète sa misère,
La peuplant de rires verts,

Ta présence ainsi se lève
Sur mon existence obscure
L’exaltant et lui donnant
Splendeur, jouissance, beauté.

Mais toi aussi tu t’éclipses
Comme le soleil, et croissent
Tout autour de moi les ombres :
Solitude, vieillesse et mort.

***

Como cuando el sol enciende
Algún rincón de la tierra,
Su pobreza la redime,
Con risas verdes lo llena,

Así tu presencia viene
Sobre mi existencia oscura
A exaltarla, para darle
Esplendor, gozo, hermosura.

Pero también tú te pones
Lo mismo que el sol, y crecen
En torno mío las sombras
De soledad, vejez, muerte.

(Luis Cernuda)

 

Recueil: Poèmes pour un corps
Traduction: Bruno Roy
Editions: Fata Morgana

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Cendres d’or (Dominique Maurizi)

Posted by arbrealettres sur 22 juin 2016



Cendres d’or

J’ai dans ma tête la caravane et
les pièces d’argent,
j’ai sur mon front le coquelicot et
l’or du sable.

Mais ma peine si rude m’a fait perdre l’esprit.
Comment donc avancer, comment donc tout descendre ?

Rachète, écris !, murmure la voix. Il faut, il faut
que je m’y attelle. Avec la table, le lit. La nuit.
C’est être libre, me dit-elle, que d’être là avec ardeur.
Avec ardeur et — abandon de soi. Rappelle-le moi !

Serre,
serre tes feuilles près de
toi, serre tes fleurs, cours dans
la lumière, et
prie afin de vivre, d’aimer.

(Dominique Maurizi)

Découvert ici: http://revuedepoesie.blog.lemonde.fr/

Illustration

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le combat délivre (Andrée Chedid)

Posted by arbrealettres sur 8 mai 2016



Le combat délivre

J’ai racheté la nuit
Avec une cigale
Avec un coq
À la crête foudroyée

J’ai ramoné la nuit
Au surplis de l’aube
Par un essaim de rêves
Je l’inquiétais

J’ai escorté la nuit
Pour me faire à ses plages
J’ai tailladé l’ardoise
Avec le cri

Mais la nuit est la nuit
Et la nuit demeure
Sa part de jour
Encore en sa nuit.

(Andrée Chedid)

Illustration

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Celui qui Me cherche (Sidna Ali)

Posted by arbrealettres sur 31 décembre 2015



 

Juliette Brigand-Damville 11

Celui qui Me cherche Me trouve
celui qui Me trouve Me connaît
celui qui Me connaît M’aime
celui qui M’aime Je l’aime
celui que J’aime Je le tue
celui que Je tue c’est à Moi de le racheter
celui que Je dois racheter c’est Moi qui suis sa rançon.

(Sidna Ali)

Illustration: Juliette Brigand-Damville

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , | 1 Comment »

Bonheur rejoint (Eugenio Montale)

Posted by arbrealettres sur 16 juin 2015



Bonheur rejoint, on chemine
sur toi comme au fil d’une lame.
Aux yeux tu es la lueur qui vacille,
au pied l’étendue glacée qui se fêle,
donc ne te touche pas qui le plus t’aime.

Si tu atteins les âmes envahies
de tristesse, et les éclaires, ton matin
est doux et troublant comme les nids aux cimaises.
Mais rien ne rachète les pleurs de l’enfant
dont le ballon, entre les murs, s’échappe.

***

Felicità raggiunta, si cammina
per te su fil di lama.
Agli occhi sei barlume che vacilla,
al piede, teso ghiaccio the s’incrina;
e dunque non ti tocchi chi più t’ama.

Se giungi sulle anime invase
di tristezza e le schiari, il tuo mattino
è dolce e turbatore come i nidi delle cimase.
Ma nulla paga il pianto del bambino
a cui fugge il pallone tra le case.

(Eugenio Montale)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 8 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :