Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘rayer’

LE SOLEIL ET LA LUNE (Louis Simpson)

Posted by arbrealettres sur 1 mars 2019



    

LE SOLEIL ET LA LUNE

« Si le soleil et la lune devaient douter,
Ils disparaîtraient à l’instant. »

Quand j’essaie de penser à ce qu’ils ont en commun
Je dois bien admettre que c’est la paranoïa

Une foi inébranlable en leur propre importance…
Ils voient ce qu’ils veulent.

A coup sûr, la vie est beaucoup plus simple.
Il faut être fou, tout est là.

En fait, je n’ai qu’à m’en prendre à moi-même.
Je m’assois pour écrire…

Une heure plus tard la table est couverte de mots.
Alors je les raye l’un après l’autre.

***

THE SUN AND THE MOON

« If the Sun and Moon should doubt,
They’d immediately go out. »

When I try to think what they have in common
I have to say, paranoia.

An unshakable belief in their own impo rtance…
They see what they desire.

Certainly, life would be a lot simpler.
You have to be mad, that’s the catch.

As it is, I have no one to blame but myself.
I sit down to write…

An hour later the table is covered with words.
And then I start crossing them out.

(Louis Simpson)

 

Recueil: Nombres et poussière
Traduction:
Editions: Atelier La Feugraie

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

SILICE (Jacques Lacarrière)

Posted by arbrealettres sur 8 septembre 2018



SILICE

État stable du sable
après son grand tournoi contre le feu.
Si endurci
qu’il raye jusqu’à la mémoire des cavernes.

(Jacques Lacarrière)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

La Tentation (Daniel Boulanger)

Posted by arbrealettres sur 2 août 2018



La Tentation

d’un long trait noir l’été raye son cuivre
et le soir ouvre sa forêt
le doute y va poursuivre
l’espoir vêtu de sa robe de fée

(Daniel Boulanger)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

MONTS ET MERVEILLES (René Guy Cadou)

Posted by arbrealettres sur 23 janvier 2018



    

MONTS ET MERVEILLES

Soleil dont le plateau fait pencher la balance
Le vent dans les barreaux
Le premier pas de danse
Et la neige qui fond
Les liens qui se défont
La pensée qui descend lentement du plafond
Le sourire attendu qui lézarde la face

Seigneur il fait si beau
Comment rester en place
Je vais te réclamant sur les toits bohémiens
Pour t’appeler les mots ne viennent pas très bien
Niais de mes yeux tu vois j’apprivoise les anges
Les arbres et mes bras font un curieux mélange
Toujours plus près de toi
Conseillé par les fleurs
Ta main pressant la pomme acide de mon coeur

Je t’attends
Tu n’attends jamais laissé un homme attendre
Pour t’aimer
Tu diras comment il faut s’y prendre
J’ai tant besoin d’amour
Mon Dieu, tu ne peux pas me rayer de ton cours

(René Guy Cadou)

 

Recueil: Poésie la vie entière
Traduction:
Editions: Seghers

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

AVÈNEMENT (Andrée Chedid)

Posted by arbrealettres sur 3 janvier 2018




    
AVÈNEMENT

Un souffle d’éternité
Investit nos paroles
Tandis que l’homme se hâte
De vivre et de mourir

Brève parade des saisons
Flux et reflux des ombres
Précarité du chant

Nos mots chancellent
Nos raisons s’égrènent
Nos sentiers s’épuisent
Nos rêves en sourdine
Récusent l’horizon

Nous cédons
Aux gouffres impassibles
En exil d’espérance
Nous rayons l’avenir

Pourtant
Ni corps Ni coeurs
N’ont dévoilé leurs arcanes

Un monde en germe
Nous invite
A d’autres semailles
D’autres labours
D’autres récits.

(Andrée Chedid)

 

Recueil: Par-delà les mots
Traduction:
Editions: Flammarion

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Rêver (Bernard Mazo)

Posted by arbrealettres sur 28 juillet 2017



 

Rêver de n’être plus désormais
que le vol furtif de cette hirondelle
rayant la grande vitre bleue du ciel

(Bernard Mazo)

 

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Conque (François Cheng)

Posted by arbrealettres sur 14 juillet 2017




    
Rejetée sur la plage,
Conque d’un jour,
Conque toujours.

À l’écoute des remous marins,
À l’écoute des appels humains,
De l’entrecroisement des nuages,
De l’entrechoquement des astres,
Du lointain silence sidéral…

Du brusque cri d’un goéland,
Qui, d’un trait de sang,
Raye l’immaculée magnificence.

(François Cheng)

 

Recueil: La vraie gloire est ici
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Soudain orage normand (Paul Fort)

Posted by arbrealettres sur 13 juin 2017



Soudain orage normand

Bleus, gris, loutre, améthyste,
plusieurs ciels se sont liés.
Ciel unique! Ombre au singulier
que raye un seul éclair sinistre.
On ne voit plus le ciel.
Il pleut au pluriel.

(Paul Fort)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le zèbre (Pierre Ferran)

Posted by arbrealettres sur 12 mars 2017



Le cinquième jour
Du haut d’un nuage,
les mains rouges d’argile,
Dieu contemplait les animaux:

«Je suis mécontent du zèbre»,
dit-il à Saint Rémi
qui tenait la liste,
«il ressemble trop au cheval.
Rayez-le!»

(Pierre Ferran)

Posted in humour | Tagué: , , , , , , , , , | 5 Comments »

VISITE A H.B. (Heather Dohollau)

Posted by arbrealettres sur 10 décembre 2016



VISITE A H.B.

Sans vigne la terrasse fleurit d’absence
Les pièces vides amassent les heures
Sous le long regard des murs
Où nous jouons aux quatre coins
Avec cette présence qui traverse en diagonale
Pour rayer le centre d’un ongle léger
Qu’est-ce que habiter ?
Porter trace de lumière et d’ombre
Et près du poids de la montagne
Lever les yeux vers un ciel éphémère
Comme au rivage d’une robe
La tendresse lointaine d’un nuage
Qui s’en va à rebours
Au jardin les feuilles sont de passage
Les années reposent au berceau d’un jour
Et une petite pluie meuble l’air
De ses échelles transparentes

(Heather Dohollau)

 Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :