Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘réagir’

Tous mes adieux sont faits (Rainer Maria Rilke)

Posted by arbrealettres sur 22 novembre 2018



Illustration: Ryszard Miłek
    
Tous mes adieux sont faits. Tant de départs
m’ont lentement formé dès mon enfance.
Mais je reviens encor, je recommence,
ce franc retour libère mon regard.

Ce qui me reste, c’est de le remplir,
et ma joie toujours impénitente
d’avoir aimé des choses ressemblantes
à ces absences qui nous font agir.

(Rainer Maria Rilke)

 

Recueil: Oeuvres 2 Poésie
Traduction: Jacques Legrand, Lorand Gaspar, Philippe Jaccottet, Armel Guerne, Maurice Betz
Editions: Seuil

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Faut-il réagir (Marcel Duchamp)

Posted by arbrealettres sur 29 juin 2018




    
Faut-il réagir contre la paresse des voies ferrées
entre deux passages de train ?

(Marcel Duchamp)

 

Posted in humour, méditations | Tagué: , , , , , , | 1 Comment »

Ma solitude (Georges Moustaki)

Posted by arbrealettres sur 28 novembre 2017



 

Eugeniusz Zak - Tutt'Art@ (61)

Ma solitude

Pour avoir si souvent dormi
Avec ma solitude
Je m´en suis fait presqu’une amie
Une douce habitude
Ell’ ne me quitte pas d´un pas
Fidèle comme une ombre
Elle m´a suivi ça et là
Aux quatre coins du monde

Non, je ne suis jamais seul
Avec ma solitude

Quand elle est au creux de mon lit
Elle prend toute la place
Et nous passons de longues nuits
Tous les deux face à face
Je ne sais vraiment pas jusqu’où
Ira cette complice
Faudra-t-il que j´y prenne goût
Ou que je réagisse?

Non, je ne suis jamais seul
Avec ma solitude

Par elle, j´ai autant appris
Que j´ai versé de larmes
Si parfois je la répudie
Jamais elle ne désarme
Et si je préfère l´amour
D´une autre courtisane
Elle sera à mon dernier jour
Ma dernière compagne

Non, je ne suis jamais seul
Avec ma solitude
Non, je ne suis jamais seul
Avec ma solitude

(Georges Moustaki)

Illustration: Eugeniusz Zak

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

EXTASE (Pierre-Albert Jourdan)

Posted by arbrealettres sur 9 août 2016



Extase.
Je ne trouve pas d’autre mot,
il n’y a pas de mots pour qualifier ce moment,
ce calme.

Vapeurs d’herbe pour encens.
Et cette montée de la terre.

J’éprouve une sorte de fièvre,
comme si mon corps réagissait
à cette communication (communion).

On me doterait d’ailes, à l’instant,
que je les déposerais dans l’herbe
comme offrande.

(Pierre-Albert Jourdan)

Illustration: ArbreaPhotos

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :