Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘rebut’

Ton vêtement au rebut (Kathleen Raine)

Posted by arbrealettres sur 2 décembre 2018




Ton vêtement au rebut,
Ce corps d’argile
Tombeau qui voile à la vue
L’homme de lumière,
Tu scintilles, mais si lointain.

***

Your garment cast away,
This body’s clay
The grave that shrouds from sight
The man of light,
Bright, but how far you are.

(Kathleen Raine)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

C’est toujours la cuillère de fer blanc (János Pilinszky)

Posted by arbrealettres sur 14 février 2016



C’est toujours la cuillère de fer blanc au rebut,
le bric-à-brac de la misère que j’ai cherchés,
espérant qu’un beau jour
inondés de pleurs, doucement m’accueilleront
la vieille cour, le silence de lierre
de notre demeure, son chuchotement.

Toujours,
j’ai toujours eu la nostalgie du retour.

(János Pilinszky)

Découvert ici: https://schabrieres.wordpress.com/


Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Dans la rivière (Kuroyanagi Shoha)

Posted by arbrealettres sur 23 septembre 2015



chien _n [800x600]

Dans la rivière en hiver,
Mis au rebut,
La carcasse d’un vieux chien.

(Kuroyanagi Shoha)

 

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Si on sortait la tête hors du trou (Charles Dobzynski)

Posted by arbrealettres sur 10 août 2015


mythe-des-cavernes--C-

– Si on sortait la tête
hors du trou
on verrait quoi?

– Un autre trou
plus profond.
Tu ne progresses
tu ne gravites
qu’n faisant le vide.

– Détenu sur la parole
de mon judas,
de mon jadis,
je suis l’âme-icône
qui ne s’explique avec ses feuilles
qu’à travers tes nervures.

– C’est vrai je l’entends bruire
ce rebut de lèvres,
des ruines parcourues de tressaillements.
Chien d’aveugle il faut dresser l’aube.

(Charles Dobzynski)

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :