Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘récréation’

IZMIR À TROIS HEURES (Tomas Tranströmer)

Posted by arbrealettres sur 16 janvier 2019



IZMIR À TROIS HEURES

Peu avant la prochaine rue déserte
deux mendiants, dont l’un n’a plus de jambes –
et que l’autre porte de-ci de-là sur le dos.

Ils s’arrêtent – comme sur une route à minuit un animal
ébloui fixe les phares d’une voiture –
un instant puis continuent leur chemin

aussi vite que les écoliers d’une cour de récréation
et traversent la rue pendant qu’une myriade
d’horloges torrides tictaque dans l’espace de midi.

Du bleu qui passe sur la rade en glissades incandescentes.
Du noir qui rampe puis s’estompe, oeil hagard dans le roc.
Du blanc qui souffle en tempête dans le regard.

Lorsque les sabots ont piétiné trois heures
l’obscurité cognait aux parois de lumière.
La ville rampait aux portes de la mer

et scintillait dans la lunette du vautour.

(Tomas Tranströmer)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les crayons (Corinne Albaut)

Posted by arbrealettres sur 20 décembre 2017



Les crayons

Mais à quoi jouent les crayons
Pendant les récréations?
Le rouge dessine une souris,
Le vert un soleil,
Le bleu dessine un radis,
Le gris une groseille.
Le noir qui n’a pas d’idée,
Fait de gros pâtés.
Voilà les jeux des crayons
Pendant les récréations.

(Corinne Albaut)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | 6 Comments »

Ils ne veulent pas écouter mes doigts (Hans Lodeizen)

Posted by arbrealettres sur 18 mai 2017



 


    
ils ne veulent pas écouter mes doigts
ils ont joué avec des mouches
ils trouvent que la vie est une récréation
et la terre une cour

ils ont marché dans les prés
ils ont croisé les vaches
ils ont couru.
je suis seul et sans eux, ils me croisent et c’est un autre
ils sont d’autres quand ils me croisent
je les aime dans mes rêves.

c’est pourquoi je rêve: pour être un poêle
dans une vieille chambre, un gros monstre
ronronnant voluptueux et bienfaisant.

le poêle aspire mon amour.

(Hans Lodeizen)

 

Recueil: Poètes néerlandais de la modernité
Traduction: Saskia Deluy
Editions: Le Temps des Cerises

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Qui restera ? (Avrom Sutzkever)

Posted by arbrealettres sur 10 mars 2017



qui restera ?

qui restera ? qu’est-ce qui restera ? il restera un vent,
restera l’aveuglement d’un aveugle, disparaissant.
restera un signe de la mer : un bracelet d’écume,
restera un petit nuage, enchevêtré dessus un arbre.

qui restera ? qu’est-ce qui restera ? restera une syllabe,
herbe de la genèse en recréation croissant.
restera la rose-violon, pour elle-même fleurissant,
sept herbes d’entre les herbes chercheront compréhension.

plus que toutes les étoiles depuis le nord jusqu’ici-bas,
restera cette étoile qui tombe dans une seule larme.
sans cesse une goutte de vin restera dans la cruche.
qui restera, dieu restera, cela ne te suffit pas ?

***

ver vet blaybn?

ver vet blaybn? vos vet blaybn? blaybn vet a vint,
blaybn vet di blindkeyt funem blindn, vos farshvindt.
blaybn vet a simen funem yam: a shnirl shoym,
blaybn vet a volkndl fartshepet oyf a boym.

ver vet blaybn? vos vet blaybn? blaybn vet a traf,
breyshesdik aroystsugrozn vider zayn bashaf.
blaybn vet a fidlroyz lekoved zikh aleyn,
zibn grozn fun di grozn veln zi farshteyn.

mer fun ale shtern azh fun tsofn biz aher,
blaybn vet der shtern, vos er falt in same trer.
shtendik vet a tropn vayn oykh blaybn in zayn krug.
ver vet blaybn, got ver blaybn, iz dir nit genug?

(Avrom Sutzkever)

 Illustration: Zoran Music

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Récréation (Odilon-Jean Périer)

Posted by arbrealettres sur 22 août 2016



Récréation

Muse des champs je vous rejoins.
Ouvrez votre aile, mon amie,
nous allons conquérir la pluie
et mille foudres dans les foins.

Ce minuit pâle, je l’accueille,
où le peuplier des jardins
hésite, se plie, et soudain,
pêche la lune au ras des feuilles.

Mais demain, ma fidèle amie,
ivres de verdure et d’émoi,
nous célébrerons les prairies,
nous nous baignerons dans les bois.

Et si les flûtes de la vie
aux cris du seigle ont répondu,
je vous dirai, sans ironie,
que ce Dimanche m’était dû.

(Odilon-Jean Périer)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Nos jeux sont en cage (Alain Boudet)

Posted by arbrealettres sur 22 août 2016



On a grillagé
la cour de récréation
Nos jeux sont en cage.

(Alain Boudet)

Posted in poésie | Tagué: , , , , | 1 Comment »

Première récréation (Anne Tardy)

Posted by arbrealettres sur 28 juillet 2015




Première récréation
Dans la cour,
ils se connaissent tous.

(Anne Tardy)

Illustration: Robert Doisneau

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

Ron, ron, petit patapon (Jacqueline Milhaud)

Posted by arbrealettres sur 3 juin 2015



Vous étiez ma récréation,
Ron, ron, petit patapon.
Partie simple, petit garçon,
Sans rire et sans parler
On faisait semblant de s’aimer.

Vous aviez l’air un peu fripon
Comme le chat de la bergère
Et la vie paraissait légère
Petit tourbillon.

D’une main,
J’approchais votre visage
Du mien.

D’un pied
Je chassais les nuages
Inquiets.

Partie simple, petit garçon,
Vous étiez ma récréation.
Trois petits tours et puis s’en vont.
Grand tourbillon.

(Jacqueline Milhaud)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :