Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘refroidie’

HÉMATITE (Jacques Lacarrière)

Posted by arbrealettres sur 8 septembre 2018



HÉMATITE

Parcelle refroidie du premier monde.
Pupille de l’Ancien des siècles.
Détient, retient toujours en elle
le ciel noir d’avant la création du jour.

(Jacques Lacarrière)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

GNEISS (Jacques Lacarrière)

Posted by arbrealettres sur 23 août 2018



GNEISS

Plis. Feuillets. Pages clivées des bibles refroidies.
Pupilles des micas au clair-obscur des quartz.
J’aime ton nom de cendre et de granite gris,
ces méandres ourlés où hésita le feu.
Et tes rides étales au clair-obscur des quartz.

(Jacques Lacarrière)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Quand je t’aimais (Ismaïl Kadaré)

Posted by arbrealettres sur 11 avril 2018



Quand je t’aimais,
mes pensées vers toi couraient
et ton image m’enveloppait nuit et jour
comme l’antique volcan qui
de ses cendres ensevelit Pompéi
et son pourtour.

Mais passent les jours.
Aujourd’hui refroidie
la lave rend fertile
les pentes dociles
où mûrissent les vignes.

Que pareillement les pensées
que je t’ai destinées
viennent de leur eau claire
féconder ces vers.

(Ismaïl Kadaré)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Cri sur Guernica (Gemma Tremblay)

Posted by arbrealettres sur 15 octobre 2017



Cri sur Guernica

La poésie ne m’habite plus
longue plage refroidie et déserte
daltonienne de couleurs cleptomane d’images
où se cache le visage de la parole
j’écoute les mots jouer dans la braise
le remuement des mots sur la table
et tout devient temps gris et bruine
pénurie d’étoiles patrie inculte
la terre n’a plus de nom la terre n’a plus de cri
la terre se recouvre
du bronze des silences

(Gemma Tremblay)

Illustration: Bruno Di Maio

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :