Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘régaler’

Tu dors? (Jean Richepin)

Posted by arbrealettres sur 2 avril 2017



Tu dors? Ce n’est pas vrai, folle, tu fais semblant.
Tu sais bien que ton corps est plus rose et plus blanc
Quand il se laisse aller à cette nonchalance
Dans le hamac de soie où ma main te balance ;

Tu sais que la langueur tranquille du sommeil
Te rend la peau plus fraîche et le sang plus vermeil,
Et que tes deux tétins, tandis que tu reposes,
Sont deux bouquets de lis et deux boutons de roses ;

Tu sais que des frissons amoureux et troublants
Viennent ensoleiller la neige de tes flancs ;
Tu sais que tous ces fruits dont ta chair me régale,
Je ne puis les flairer sans avoir la fringale ;

Tu sais trop bien cela, friponne, et, doucement.
Sûre de me tenter, tu souris en dormant ;
Car tu sens mon désir dont le regard flamboie
Planer sur ton sommeil comme un oiseau de proie.

(Jean Richepin)

 Illustration: Maurice Barraud

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le bonheur (Bakary Bamba Junior)

Posted by arbrealettres sur 2 avril 2017



Le bonheur

C’est déjà cette chanson qui passe
C’est aussi l’image de ce bébé qui sourit
C’est encore ce croissant qui me régale
C’est toujours cette rose qui sent l’amour
C’est souvent la douceur de l’eau sur ma peau

Un son, une image, une saveur, une odeur, une caresse
Suffisent à me rendre heureux.

C’est aussi le son de ta voix murmurant des douceurs
C’est encore ton corps nu exposant tes rondeurs
C’est toujours la saveur de ton intimité sur ma langue
C’est souvent l’odeur de tes aisselles qui m’excite
C’est surtout la douceur de ma chair dans tes chairs

Un son, une image, une odeur, une caresse
Et le paradis m’est redonné.

C’est également le doux murmure des vagues
C’est encore la vue de cet oiseau dans le ciel
C’est souvent le goût salé de la mer
C’est toujours le parfum unique des algues
C’est surtout la douce caresse du vent sur ma peau

Un son, une image, une saveur, une odeur, une caresse
Et me voilà connecté à l’univers.

C’est finalement le chant du vent dans les palmiers
C’est toujours tes rondeurs offertes à ma vue
C’est encore le goût salé de tes baisers
C’est souvent le parfum du sable mouillé
C’est plus que jamais la caresse de l’eau sur nos corps enchevêtrés

Un son, une image, une saveur, une odeur, une caresse
Tu vois! Ce n’est pas grand-chose le bonheur.

(Bakary Bamba Junior)

 Illustration: Isa Maria  

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Agape (André Frénaud)

Posted by arbrealettres sur 3 novembre 2015



Ce sont les dieux qui régalent
ou bien c’est nous, quand chacun
rend grâces à l’autre de sa joie,
la lui donne.

(André Frénaud)

Illustration

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :