Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘réinventer’

Un jour rappelle-toi (Emmelie Prophète)

Posted by arbrealettres sur 8 avril 2019



 

Erik Johansson  on

Un jour rappelle-toi
cette ville dépecée
entre le bruit la bêtise et la douleur.
On a créé l’infidélité,
le bleu des trottoirs d’un autre continent.
La folie est devenue utile.
Nous nous appliquons à dessiner
des portes de sortie

Depuis tes yeux
le vide est à réinventer.

(Emmelie Prophète)

Illustration: Erik Johansson

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Balafre (Marie-Célie Agnant)

Posted by arbrealettres sur 29 mars 2019



 Tiga 6

Balafre

Sur les rides du monde
pour conjurer l’oubli
je veux écrire

un long poème
Les ongles plantés dans l’écorce de la terre
au creux du mensonge
je veux écrire

des phrases-témoins

Sur tous les silences complices
je veux ma plume

Torrent cavalcade
je veux ma plume

Ciseau
je veux ma plume

Et réinventer ta vérité

Ô Monde

(Marie-Célie Agnant)

Illustration: Tiga

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La moindre séparation réinvente tout l’espace (Miriam Silesu)

Posted by arbrealettres sur 1 mars 2019



Illustration
    
La moindre séparation réinvente tout l’espace.
Il n’y a pas de milieu entre n’être pas là et être contre moi.

(Miriam Silesu)

 

Recueil: Cinéraire
Traduction:
Editions: Lettres vives

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Les jours passent (Anise Koltz)

Posted by arbrealettres sur 21 juin 2018



Illustration: Edvard Munch
    
Les jours passent
pour s’établir
dans l’aujourd’hui

Chaque matin
je ressuscite
d’une mort passagère

Réinventant
la fiction de mon existence

(Anise Koltz)

 

Recueil: Somnambule du jour Poèmes choisis
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sur le jeune rivage (Jacques Lacarrière)

Posted by arbrealettres sur 18 juin 2018




    
sur le jeune rivage,
un couple d’hirondelles
réinvente l’amour.

(Jacques Lacarrière)

 

Recueil: Trois ménologues
Editions: Cheyne

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Les bateaux (Al Berto)

Posted by arbrealettres sur 5 février 2018



Illustration
    
les bateaux sont la dernière image qui nous reste pour fuir
mais seules les paroles nous enivrent
ce sont les longues flammes qui dévorent les bateaux et la mémoire
où nous voyageons
nous oublions ce qu’on nous a enseigné
et si par hasard nous ouvrions les yeux
l’un vers l’autre
nous trouverions une autre immobilité un autre abîme
un autre corps raidi
palpitant dans l’imperceptible et nocturne blessure

je passe la nuit dans la vie précaire du feu
cette rumeur de mains qui effleure le corps
endormi dans la surface du miroir
je suis saisi du désir trouble de te réveiller
et de la peur de vouloir encore tout réinventer

***

os barcos são a única imagem que resta para fugir
mas só as palavras nos embriagam
são labareda que devora os barcos e a memória
onde nos movíamos
esquecemos o que nos ensinaram
e se por acaso abríssemos os olhos
um para o outro
encontraríamos outra imobilidade outro abismo
outro corpo hirto
latejando na imperceptível ferida nocturna

pernoito na precària vida do fogo
este rumor de mãos ao de leve pelo corpo
adormecido na superfície do espelho
assalta-me o desejo incerto de te acordar
e o medo de querer de novo tudo reinventar

(Al Berto)

Découvert ici: https://schabrieres.wordpress.com/

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ta bouche (Rabah Belamri)

Posted by arbrealettres sur 13 mai 2017



Ta bouche
où mon feu tombe
goutte à goutte
lézarde la nuit
me réinvente
incandescence du jour

(Rabah Belamri)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elevé dans la prière (Paul Auster)

Posted by arbrealettres sur 24 janvier 2017



 

Elevé dans la prière —
dans le texte-leurre
de ton lieu,
dans le paysage
où tu ne seras pas — des fragments-volutes
d’ammonite
te réinventent.
Ils te font rouler,
un semblant de terre chantant
sous tes pieds, dissipant
le mensonge aux cent visages
qui te rend visible. Et de chaque
bouffée de lumière, ta dureté devient
une arme, une autre impasse
fleurit au-dedans. (Elevé dans la prière —
le mot clandestin, comme traversant
la main
qui tâtonnait le long de ces murs caverneux) : partout où
je ne te trouve pas, la foule
silencieuse qui se pressait vers ta bouche — afflue
à grand bruit dans le temps.

(Paul Auster)

Illustration: František Kupka

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

JE NE CROIS PAS… (Jean Rousselot)

Posted by arbrealettres sur 6 janvier 2017



 

charbon

JE NE CROIS PAS…

Je ne crois pas aux étoiles
Qui jaillissent sous mes doigts
A la poussière de miracles
Qui me fait tousser parfois

Je dis honnêtement que je m’ennuie
Dans cette vie
Où chaque matin je dois réinventer
Que c’est la rose qui sent bon
Non le charbon
Que c’est la femme qui est belle
Non la poubelle

Où ma propre évidence
La seule en vérité
Ne me reste évidente
Qu’au prix de mouvements élémentaires
Et toujours à refaire
Qui me salissent et m’humilient.

(Jean Rousselot)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LE DOUTE (Alain Bosquet)

Posted by arbrealettres sur 5 novembre 2016



LE DOUTE

Pourquoi tes yeux blessés, pourquoi ton corps,
pourquoi tes seins dans mes paumes chagrines,
pourquoi ta pesanteur : quelques remords,
quelques neiges sans but, quelques lésines ?
Un homme est là entre sa pendaison
et sa tiédeur de moineau qui écoute;
une femme est ici, mais sa raison
n’ose pas s’insurger contre le doute.
Tous deux réinventaient des mots humains,
tous deux jouaient à créer des images,
mais à présent que font-ils de leurs mains
qui ne sont plus que des bêtes sauvages ?
Pourquoi écrire un livre à notre insu,
pourquoi nous contenter de pages vides,
pourquoi survivre, poètes déçus
que chaque verbe conduit au suicide ?

(Alain Bosquet)

Illustration: Edward Hopper

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :