Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘rémouleur’

LE RÉMOULEUR (Pier Paolo Pasolini)

Posted by arbrealettres sur 24 janvier 2019



 

Paul Hey -rémouleur

LE RÉMOULEUR

Le matin est d’une pâleur
qui à midi est d’or,
puis plus rien qui nous attende :
sinon mon nez de caoutchouc,
ma bicyclette
(et mon cri) font
de tout ce temps
une soirée violette

(Pier Paolo Pasolini)

Illustration: Paul Hey

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Entre le soleil et la terre (René Guy Cadou)

Posted by arbrealettres sur 11 décembre 2017



 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Entre le soleil et la terre
Il y a des petites places de marché
Toutes pleines de coquillages frais
Et de femmes
Il y a aussi de longues routes blanches
Et le chèvrefeuille s’enroule à la bricole du vieux
rémouleur
Il y a des maisons riches avec des tuiles
Et vers quatre heures on y joue du piano

(René Guy Cadou)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Retouche à la promenade (Daniel Boulanger)

Posted by arbrealettres sur 3 décembre 2017



Illustration: Jacques Rignac
    
retouche à la promenade

Les vieilles sur le chemin
dans leur châle à tricot
n’osent regarder par-dessus les haies
à cause des chiens.
A l’étage de la gare
l’enfant du péché les montre du doigt.
Des cyclistes passent dans un bruit de loterie,
rémouleurs d’un ciel en biseau.

(Daniel Boulanger)

 

Recueil: Les dessous du ciel
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Étude de voix d’enfant (Jean Tardieu)

Posted by arbrealettres sur 27 octobre 2017




    
Étude de voix d’enfant
Rengaine pour piano mécanique
(Comme un rémouleur superbe et désabusé.)

Dépêche-toi de rire
il en est encor temps
bientôt la poêle à frire
et adieu le beau temps.

D’autres viendront quand même
respirer le beau temps
c’est pas toujours les mêmes
mais y a toujours des gens.

Sous le premier empire
y avait des habitants
sous le second rempire
y en avait tout autant.

Même si c’est plus les mêmes
tu t’en iras comme eux
tu t’en iras quand même
tu t’en iras chez eux.

C’est pas moi c’est mes frères
qui vivront après moi
même chose que mon grand-père
qui vivait avant moi.

Même si c’est plus les mêmes
on est content pour eux
nous d’avance on les aime
sans en être envieux.

Dépêche-toi de rire
il en est encor temps
bientôt la poêle à frire
et adieu le beau temps…

(Jean Tardieu)

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Chanson du vitrier (Jacques Prévert)

Posted by arbrealettres sur 16 février 2017



Chanson du vitrier

Comme c’est beau
ce qu’on peut voir comme ça
à travers le sable à travers le verre
à travers les carreaux
tenez regardez par exemple
comme c’est beau
ce bûcheron
là-bas au loin
qui abat un arbre
pour faire des planches
pour le menuisier
qui doit faire un grand lit
pour la petite marchande de fleurs
qui va se marier
avec l’allumeur de réverbères
qui allume tous les soirs les lumières
pour que le cordonnier puisse voir clair
en réparant les souliers du cireur
qui brosse ceux du rémouleur
qui affûte les ciseaux du coiffeur
qui coupe le ch’veu au marchand d’oiseaux
qui donne ses oiseaux à tout le monde
pour que tout le monde soit de bonne humeur.

(Jacques Prévert)


Illustration: Irving Penn

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :