Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘rendre compte’

Comment s’appelle la tristesse (Pablo Neruda)

Posted by arbrealettres sur 1 juin 2018



À qui le condor haillonneux
rend-il compte de sa mission ?

Comment s’appelle la tristesse
chez une brebis solitaire ?

Qu’arrive-t-il, au pigeonnier,
si la colombe apprend le chant ?

Si la mouche produit du miel
l’ abeille se vexera-t-elle ?

(Pablo Neruda)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je vais t’aider (Etty Hillesum)

Posted by arbrealettres sur 5 février 2018




    
Si Dieu cesse de m’aider se sera à moi d’aider Dieu…
Je prendrai pour principe « d’aider Dieu » autant que possible,
et si j’y réussis, eh bien je serai là pour les autres aussi…

Oui, mon Dieu, tu sembles assez peu capable de modifier
une situation finalement indissociable de cette vie.
Je ne t’en demande pas compte.

C’est à toi, au contraire, de nous appeler à rendre compte un jour.
Il m’apparaît de plus en plus clairement,
à chaque pulsation de mon cœur, que tu ne peux pas nous aider,
mais que c’est à nous de t’aider et de défendre jusqu’au bout
la demeure qui t’abrites en nous…

Je vais t’aider, mon Dieu, à ne pas t’éteindre en moi,
mais je ne puis rien garantir d’avance.
Une chose cependant m’apparaît de plus en plus clairement :
ce n’et pas toi qui peux nous aider, mais nous qui pouvons t’aider –
et ce faisant, nous nous aidons nous-mêmes.

(Etty Hillesum)

 

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

MALGRÉ TOUT (René Guy Cadou)

Posted by arbrealettres sur 11 janvier 2018




    

MALGRÉ TOUT

Traîne-moi avec des chaînes sur les pierres
Enfonce les torrents et les mers dans ma gorge
Comme un coquelicot mets ton fer sur ma gorge
Fais chanter mes genoux dans l’étau des murailles
Blanchis mes os comme un chien du désert
Porte mon crâne à deux mains lampe brisée
Allume-moi torche vivante aux carrefours
Crucifie-moi à la voilure des navires
Aux fenêtres des maisons en partance
O flamme lèche-moi comme une poutre basse
Ecrase-moi de tout ton poids triste saison
Recouvre-moi de feuilles mortes
Je ne parlerai pas
Je ne sais pas ce que tu veux me faire dire
Je suis innocent de tous mes crimes
Je suis fermé à la parole
Je suis un grand silence qui bouge
Je n’ai pas à te rendre compte de mon amour.

(René Guy Cadou)

 

Recueil: Poésie la vie entière
Traduction:
Editions: Seghers

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La magie de la poésie (Jean-Marc Debenedetti)

Posted by arbrealettres sur 12 août 2016



La magie de la poésie consiste à rendre compte du monde,
non en le désignant,
mais en le révélant.

(Jean-Marc Debenedetti)

Illustration: Valérie Sjodin

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :