Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(René Guyomard)’

L’ABRI (René Guyomard)

Posted by arbrealettres sur 18 août 2018



L’ABRI

Les mouettes sont ivres
De mer folle d’hiver neigeux

Et de cet alcool où les fenêtres s’allument

Aux vitres du bout du temps
Frappe une écume apeurée

C’est l’heure
Où la Dame de Trèfle écarte les abîmes
Où le noyé de solitude
Dénoue ses algues profondes
Remonte à travers sa nuit
Vers de tremblantes transparences
Qui lui sont comme un sourire.

(René Guyomard)

Illustration: ArbreaPhotos

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

ET D’UN AUTOMNE ENCORE (René Guyomard)

Posted by arbrealettres sur 25 juillet 2018



ET D’UN AUTOMNE ENCORE

Nous avions oublié les ruines de l’automne
Les grands châteaux du soir emportés dans le ciel
Les chevaux dénoués l’écume flagellée
Et la bête mourant dans l’ornière luisante

Nous avions oublié sous ces mains de fougère
L’âcre odeur on ne sait d’hier ou de demain

Nous avions oublié sentinelle de brume
Sur les confins de terres vaines le chasseur
Qui va percer au coeur le dimanche immobile

Nous avions oublié les vitres sans chemin
Où brodent pour nos fronts la buée et le songe
Sur un sable plus blanc les barques renversées
Et le temps se parlant dans sa langue d’aïeul

Nous avions oublié cette flamme dernière
De l’arbre du regard de la mer et du jour
Et le doigt patient qui tisse maille à maille
Une cage de vide autour d’un oiseau mort.

(René Guyomard)

Illustration: ArbreaPhotos

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

JE TE NOMME… (René Guyomard)

Posted by arbrealettres sur 1 mars 2017



JE TE NOMME…

Visage je te nomme
Pour rien pour le temps d’une promesse
Luisante ardoise sous la pluie
Pour la solitude d’une ville
Serrant sur son corsage les étendues de sable

Pour toi-même pour la pomme éclatée
Dans l’herbe où le vent cherche ses petits

Je te nomme pour la rosée amoureuse
Qui perle au bord des cils et se mêle à la cendre
Et pour les cris flottant au loin sur les marais
Et pour l’oiseau gorgé de silence et de nuit

Je te nomme pour toi pour celui que tu fus
Visage goutte d’eau par le ciel aspirée.

(René Guyomard)

Illustration: ArbreaPhotos

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LES MURAILLES DU VENT (René Guyomard)

Posted by arbrealettres sur 4 mai 2015



LES MURAILLES DU VENT

Les murailles du vent s’effeuillent
Et les sables sont noyés
L’or défunt attend le soleil
O notre course de comète
O la prison assignée
Partirons à nouveau
Le long des étendues
Où s’unissent sans espoir
Les vagues et l’orage ?

(René Guyomard)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LE HANNETON DORE (René Guyomard)

Posted by arbrealettres sur 3 mai 2015



hanneton doré

LE HANNETON DORE

Rose solaire et solitaire
Immobile midi qu’aucune odeur ne trouble
Que nul mot ne rassure ou distrait de son feu
Un lent pétale las d’une si longue attente
Glisse au revers des astres
Se mêle au poudroiement doré d’étés lointains

O jardins abolis
O la rose entrouvrant pour nous sa robe d’ombre
Où luisait le coléoptère
Serti dans le coeur du mystère.

(René Guyomard)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

PALUDS (René Guyomard)

Posted by arbrealettres sur 21 avril 2015



palud 04 [800x600]

PALUDS

Le long des prés marins des vases craquelées
Où l’écume du flot qui monte s’insinue
Sur ces grises paluds où paissent les étraves
Viens attendre, ma soeur, que s’approche le soir
Entre les tamaris et que la cloche tinte.
A l’horizon se traîne une dernière pluie
Et le ciel sans couleur se fige au ras des sables.
La vague à petits coups émeut les blanches barques
Qui bientôt glisseront sur les herbes noyées.

Ah que vienne la mer ou que vienne la Grâce
Pour emporter au loin au loin cette âme morte
Qui ne sait plus aimer le lent le triste été !

(René Guyomard)

Illustration

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

MOI L’OCÉAN (René Guyomard)

Posted by arbrealettres sur 21 avril 2015



 

MOI L’OCÉAN

Moi l’Océan, sans but, sans repos, sans mémoire
J’efface le chemin des saisons et des mois,
Saoul de mes profondeurs, et nocturne est ma gloire
Et mes flots refermés n’entendent que leur voix.

Quand aux flancs du matin, tout armé, je m’élance,
Une sûre défaite enflamme mon plaisir.
Brisez en mille éclats les murs de mon silence
Et l’ombre des oiseaux si fragile à saisir,

Beaux astres inouïs éclos à ma ceinture.
Je fais de chaque instant la plus vaine aventure ;
Je suis le pouls hardi d’un vaste nulle part

Mais aux midis chargés d’une lente disgrâce
Quand monte une méduse et son soleil hagard
Oh le ciel reposé contre moi face à face !

(René Guyomard)

 

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

VEILLÉE (René Guyomard)

Posted by arbrealettres sur 21 avril 2015



VEILLÉE

Les galets blancs l’ombre du feu la main tendue
Et ce varech qui se consume à mi-paupière
La paix promise un peu de pluie au revers des vagues lointaines
Et les ailes de phare qui battent les guérets
Cet hiver confident des grèves indécises
La nuit qui ne sait rien de nous que notre attente
Et ce lent lent soupir entre les feuilles mortes là-haut…

Vous coquillages patients braises
Accueillez-moi Je n’ai plus rien
Ce frissonnant lambeau d’étoiles
chantantes et toi regard d’avant-midi
que la longue plainte monotone
sur mes épaules
De pèlerin fourbu des tendres nulle part.

(René Guyomard)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LUTTES BRETONNES (René Guyomard)

Posted by arbrealettres sur 21 avril 2015



rochers. [800x600]

LUTTES BRETONNES

Deux rochers arc-boutés
Jusqu’à la fin des pierres
Rude fraternité
Depuis l’aube première

Deux pierres se souviennent
D’un temps sans assassin
Se parlent à l’oreille
La nuit fait son levain

Et les lutteurs s’effondrent
Sur le pelage roux
D’autres pierres attendent
Pour se tendre la joue.

(René Guyomard)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Une étoile filante (René Guyomard)

Posted by arbrealettres sur 21 avril 2015



Une étoile filante
A jailli dans l’espace
A rayé le cristal
Glacé du crépuscule
Elle tombe
Elle tombe
Jusqu’au fond de la nue
Et je tombe avec elle
Jusqu’au fond de ma nuit
Plus vaste que la nuit.

(René Guyomard)

Illustration: Makoto Oshima

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | 1 Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :