Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘rênes’

Mon amour, tu le sais (Ibn Zaydûn)

Posted by arbrealettres sur 4 juin 2018




    
Mon amour, tu le sais, t’a fait la part fort belle,
tu sais, oui, quelle place tu tiens en mon coeur.
La passion m’a mené, et je l’ai suivie de bon gré,
sans pouvoir en remettre, sinon qu’a toi, les rênes.
Il t’a plu de m’offrir, pour m’habiller, ce mal,
de choisir pour mes yeux, comme fard, l’insomnie.
Tu pourrais donc, au moins, lire et relire ces lettres,
ces lignes dont l’encre est trempée de mes pleurs.
Je suis â toi corps et âme, mon coeur, à force de souffrir,
se réduit peu â peu en un coeur dont toute vie a disparu.

(Ibn Zaydûn)

 

Recueil: Pour l’amour de la Princesse (Pour l’amour de Wallâda)
Traduction: André Miquel
Editions: Actes Sud

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :