Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘repris’

Point de retour sans aller (François Cheng)

Posted by arbrealettres sur 18 janvier 2018



Illustration
    
Point de retour sans aller

Le fleuve de larmes et de sang
S’évapore en brume légère
Se condense en nuages flottants
Retombe en pluie fertile,
Tout le perdu est repris
Source et mer sont retrouvailles

Point d’aller sans retour

(François Cheng)

 

Recueil: La vraie gloire est ici
Editions: Gallimard

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je me sens si démesuré (Lucien Becker)

Posted by arbrealettres sur 14 août 2017



Illustration: Hervé Masson
    
Je me sens si démesuré dans la nuit qui s’achève
que j’ai soudain contre moi la terre nue et mouillée,
la terre ouverte de ses ruisseaux, de ses chemins
sur le village où les tuiles veillent, teintées de feu.

Je n’ai rien à dire au soleil qui se lève
en colorant les veines de ma main, de mon front.
Je n’ai rien à dire au jour qui me reprend
dans l’enfilade de son ciel et de ses fenêtres.

Comme un coup de soleil sur la mer,
les femmes se répandent dans le jour
captives des regards où les hommes
se jettent de tout le poids de leur vie.

Et les femmes surprises par tant de vertige
se sentent si seules pour faire l’amour
qu’elles veulent n’être plus rien qu’un beau corps
pris, repris par des mains sûres de leurs caresses.

(Lucien Becker)

 

Recueil: Rien que l’amour
Editions: La Table Ronde

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Aussitôt vu (Christian Hubin)

Posted by arbrealettres sur 13 janvier 2017



Aussitôt vu, le sens repris, hors de portée : l’arbre à neige,
l’élection du silence, la hiérarchie de frissons.
En haut, c’est un grand regard déboisé,
un escalier de traces qui n’arriveront pas.

(Christian Hubin)

Illustration: Jean-Philippe Delobelle

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Vocable (André du Bouchet)

Posted by arbrealettres sur 26 septembre 2016



Vocable

Tout devient mots
terre
cailloux

dans ma bouche et sous mes pas

homme repris
rendu
en pierres
en pièces
d’or

monnaie des mots et des pas

ce que je dis te fait rire
or
sans nom qui me monnaie
vivant.

(André du Bouchet)

Illustration: Oleg Korolev

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :