Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘réuni’

En bateau et la tasse en main (Chang-Oey)

Posted by arbrealettres sur 29 mars 2017



En bateau et la tasse en main

Comment, par une belle nuit,
se lasser de jouir du clair de lune,
sur les eaux du lac !
Comment, par un beau jour,
se lasser de parcourir la montagne,
sur le bord du lac !

Ma coupe se remplit toujours
d’un vin qui réjouit ma vue,
Mon cœur se vide
peu à peu des dix mille tracas
qui s’y étaient logés.

Notre hôte
compte ses mesures de grain par centaines,
Il a du vin en abondance,
gardons-nous bien de l’épargner.

La joie convient
à des amis qui se rencontrent,

Comme la tristesse convient
à ceux qui ne sont plus réunis
que par le souvenir.

(Chang-Oey)

Illustration:  Suzuki Harunobu

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Missive d’une nuit pluvieuse (Li Chang-Yin)

Posted by arbrealettres sur 27 mars 2017



Missive d’une nuit pluvieuse

Vous me demandez le jour de mon retour?
Je ne sais.
Dans la montagne, sous la pluie nocturne,
le lac d’automne déborde.
Puissions-nous, réunis un jour sous la chandelle,
devant la fenêtre de l’Ouest,
Évoquer ensemble le souvenir de cette nuit
de pluie sur la montagne!

(Li Chang-Yin)

Illustration: Hiroshige

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Obscurs ou célèbres (Yannis Ritsos)

Posted by arbrealettres sur 21 juillet 2016


 

Obscurs ou célèbres,
réunis un jour
dans une même pulsation.
L’amour ne fait pas
de distinction.

(Yannis Ritsos)

Illustration

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

En souvenir (Leonardo Sinisgalli)

Posted by arbrealettres sur 25 juin 2016



fleurs séchées 004 [800x600]

En souvenir
Nous nous partageons les draps
Et les noix face au jour qui nous vient des montagnes,
nous les enfants, qu’a réunis une date.
Gonflés de peur dans la chambre muette
nous nous rappelons vos sueurs, les toux
et nous plongeons nos têtes dans les coffres
où nous retrouvons entassés vos reliques,
les tendres gages, les fleurs fossiles

(Leonardo Sinisgalli)

Découvert ici: http://www.ipernity.com/blog/lara-alpha

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liberté (Paul Eluard)

Posted by arbrealettres sur 21 juin 2016



Liberté

Sur mes cahiers d’écolier
Sur mon pupitre et les arbres
Sur le sable sur la neige
J’écris ton nom

Sur toutes les pages lues
Sur toutes les pages blanches
Pierre sang papier ou cendre
J’écris ton nom

Sur les images dorées
Sur les armes des guerriers
Sur la couronne des rois
J’écris ton nom

Sur la jungle et le désert
Sur les nids sur les genêts
Sur l’écho de mon enfance
J’écris ton nom

Sur les merveilles des nuits
Sur le pain blanc des journées
Sur les saisons fiancées
J’écris ton nom

Sur tous mes chiffons d’azur
Sur l’étang soleil moisi
Sur le lac lune vivante
J’écris ton nom

Sur les champs sur l’horizon
Sur les ailes des oiseaux
Et sur le moulin des ombres
J’écris ton nom

Sur chaque bouffée d’aurore
Sur la mer sur les bateaux
Sur la montagne démente
J’écris ton nom

Sur la mousse des nuages
Sur les sueurs de l’orage
Sur la pluie épaisse et fade
J’écris ton nom

Sur les formes scintillantes
Sur les cloches des couleurs
Sur la vérité physique
J’écris ton nom

Sur les sentiers éveillés
Sur les routes déployées
Sur les places qui débordent
J’écris ton nom

Sur la lampe qui s’allume
Sur la lampe qui s’éteint
Sur mes maisons réunies
J’écris ton nom

Sur le fruit coupé en deux
Du miroir et de ma chambre
Sur mon lit coquille vide
J’écris ton nom

Sur mon chien gourmand et tendre
Sur ses oreilles dressées
Sur sa patte maladroite
J’écris ton nom

Sur le tremplin de ma porte
Sur les objets familiers
Sur le flot du feu béni
J’écris ton nom

Sur toute chair accordée
Sur le front de mes amis
Sur chaque main qui se tend
J’écris ton nom

Sur la vitre des surprises
Sur les lèvres attentives
Bien au-dessus du silence
J’écris ton nom

Sur mes refuges détruits
Sur mes phares écroulés
Sur les murs de mon ennui
J’écris ton nom

Sur l’absence sans désir
Sur la solitude nue
Sur les marches de la mort
J’écris ton nom

Sur la santé revenue
Sur le risque disparu
Sur l’espoir sans souvenir
J’écris ton nom

Et par le pouvoir d’un mot
Je recommence ma vie
Je suis né pour te connaître
Pour te nommer

Liberté.

(Paul Eluard)

Illustration: ArbreaPhotos

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 8 Comments »

MUR (Béatrice Bastiani-Helbig)

Posted by arbrealettres sur 5 juin 2016



MUR

Le soir est tombé
et le mur aussi
Puis ce fut elle
dans ses bras à lui
Et malgré l’obscurité
et malgré la myopie
ses yeux ont croisé
ses yeux
Et tout autour d’eux
s’est évanoui
Et tous deux
ont pris feu
est et ouest
réunis

(Béatrice Bastiani-Helbig)

Illustration: Koloman Moser

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

AN AUGUST MIDNIGHT (Thomas Hardy)

Posted by arbrealettres sur 24 décembre 2015



 

MINUIT D’AOÛT

I
Une lampe sourde, un rideau qui frémit,
Et quelque part la cadence d’une horloge.
Un faucheux, un phalène, un bourdon,
Entrent dans ce décor — ailés, cornus, hirsutes —
Et sur ma page, flaneuse s’est posée
Une mouche. Assoupie, elle astique ses pattes.

II

Nous voici donc cinq réunis dans la paix
De cette heure, en ce lieu précis.
Mes visiteurs polluent d’encre fraîche ma page,
heurtent la lampe, retombent sur le dos.
Et moi, pensif : « Très humbles, nées de Dieu ! ».
Qui savent de la Terre des secrets que j’ignore.

***

AN AUGUST MIDNIGHT

I
A shaded lamp and a waving blind,
And the beat of a clock from a distantor:
On this scene enter — winged, horned, and spined —
A longlegs, a moth, and a dumbledore ;
While’ mid my page there idly stands
A sleepy fly, that rubs its hands…

II
Thus meet we five, in this still place,
At this point of time, at this point in space.
— My guests besmear my new penned line,
Or bang at the lamp and fall supine.
`God’s humblest, they !’ I muse. Yet why ?
They know Earth-secrets that know not I.

(Thomas Hardy)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :