Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘réunion’

Sécheresse (Khamîd ägg Äfiser)

Posted by arbrealettres sur 5 octobre 2020



    

Sécheresse

Les sacs sont légers, les chèvres sont sèches;
vient un pauvre, il s’assoit sur les talons,
on n’en a nul souci, qu’il meure de faim s’il le veut!
La sécheresse pèse sur le pays comme le mont Oûdan;
elle se lèche les lèvres de satisfaction, elle ne recule pas d’un pas;
elle veut nous ôter jusqu’à nos voiles de visage
et nos pantalons, et nous empêcher d’aller aux réunions galantes.
Les chamelles et les chamelons d’un an sont arrêtés et retenus aux lieux où ils sont, tant ils sont épuisés;
Les chameaux s’arrêtent en plein désert sans pouvoir avancer, de faiblesse;
qu’arrivera-t-il, à plus forte raison, aux petits des vieilles chèvres
qui à grand-peine déplient leurs articulations pour marcher?

(Khamîd ägg Äfiser)

Chants touaregs, recueillis et traduits par Charles de Foucauld, Albin Michel,1997.

Recueil: 120 nuances d’Afrique
Traduction:
Editions: Bruno Doucey

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mouvante place des hommes (Andrée Chedid)

Posted by arbrealettres sur 6 novembre 2018



Mouvante place des hommes

Où sommes-nous ?

Dans la tempérance d’une rivière
Dans la démesure des torrents

Dans le compas de l’oeil
Dans les brumes de la chair

Dans l’attelage des monstres
Dans les mains sans épine

Dans les nasses du doute
Dans la force des granges

Dans l’angoisse qui mobilise
Dans la peur qui engloutit

Dans le foisonnement du corps
vivier qui fonde l’esprit

Dans le songe insulaire
Dans le rêve faiseur d’hommes

Dans la dissolution des mots
Dans le tissu de la parole

Dans les randonnées du sang
Dans la réunion du coeur ?

Où sommes-nous ?

Où aucun ciel ne peut prétendre !

(Andrée Chedid)


Illustration: Maryse Casol

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

SAUVETAGE (Paul Auster)

Posted by arbrealettres sur 1 décembre 2017



 

SAUVETAGE

Réunion d’hommes-cendres
et de femmes-cendres. Le moyeu blême du ciel
développé à fond jusqu’à atteindre
la rondeur d’une anthère
sur la pente tourbeuse d’où
je les voyais. Mai-vert : ce qui fut dit,
audible dans l’oeil. Les mots,
mêlés à la neige, n’
accusaient pas la bouche. Je bus
le vin qu’ils me mesuraient. Me tenant, peut-être,
près du lieu où tu
aurais pu être. Je ramenai
tout
chez moi dans l’autre monde.

(Paul Auster)

Illustration: Leon Comerre

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Quand tout désir (Henri Cazalis)

Posted by arbrealettres sur 29 août 2017



Illustration: Josephine Wall
    
Quand tout désir sera-t-il éteint dans ton coeur?
Quand laisseras-Tu dormir au fond de ta substance
tous ces éléments subtils, dont la réunion a produit les êtres?

(Henri Cazalis)

 

Recueil: Le livre du Néant
Editions: Alphonse Lemerre

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Il vint à l’étude (Francis Jammes)

Posted by arbrealettres sur 30 novembre 2016



Il vint à l’étude avec une petite veste.
Il était notaire dans une campagne lointaine…

Il était triste et gai et il s’était fait beau
pour la réunion et le dîner de tantôt.

Il souriait, avec des commissions sous le bras,
comme quelqu’un qui fera des actes, puis mourra.

Il mourra dans la poésie triste des chambres froides
et des planisphères aux murs froids.

(Francis Jammes)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :