Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘révérence’

ÉCLAТАNТE ВЕAUТÉ… (Attila József)

Posted by arbrealettres sur 12 juin 2018




    
ÉCLAТАNТE ВЕAUТÉ…

Je nageais dans la beauté
Éclatante, chair et rose…
D’un coup la réalité
M’assomme, caillou sans cause.

Mais pourquoi toujours biaiser?
Pas de caillou symbolique :
Ne pas idéaliser
Quand le sort me fait la nique.

L’instinct trahit rarement,
Cet homme apportait le drame :
«Il vient couper le courant » …
Mer et tempête en mon âme.

Prêt pour tailler mon crayon .
Mon couteau, dans la lumière :
Tuer… faire le lion,
Et qu’ils paient pour ma misère !

Déjà tout est condamné :
La bête, elle, a sa tanière,
Mais moi, je suis désarmé
Pour cette espèce de guerre.

Тu serai, pis encor :
Assommé sans élégance,
L’arme légale, c’est l’or :
On est dupe avec la lance.

Aujourd’hui le héros peut,
Bombe de nouvelle espèce,
Lancer de beaux billets bleus
Explosant en sous et pièces.

Et voilà comme, tangent,
Je tirai ma révérence…
Ce soir, lime, astres d’argent
Ме parlaient de l’espérance.

(Attila József)

 

Recueil: Aimez-moi – L’oeuvre poétique
Traduction: Georges Kassaï
Editions: Phébus

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Que demander (Robert Sabatier)

Posted by arbrealettres sur 12 février 2018




    
Que demander

Que demander à l’abeille ? Être abeille,
à l’arbre être arbre, à l’iris être iris.
Que demander à l’homme en ce jardin ?
Être l’abeille, être l’arbre et l’iris.

Et les nommer, savourer la parole
au goût de miel, au parfum végétal,
s’unir au tout pour s’unir à soi-même
dans le savoir de l’unité fragile.

Que demander à l’abeille ? Un silence,
à l’arbre l’ombre, à l’iris la clarté
et que donner de soi ? Sa révérence
à cette offrande à qui nous nous offrons.

(Robert Sabatier)

 

Recueil: Oeuvres poétiques complètes
Traduction:
Editions: Albin Michel

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Si je n’étais (Robert Sabatier)

Posted by arbrealettres sur 12 février 2018




    
Si je n’étais

Si je n’étais hors de moi le poème
s’envolerait. Il n’aime que l’essor.
En moi caché, je ne l’aborde pas.
Lui seul prendra la mesure des mots.

Il veut ma place, il envahit l’espace,
il est le temps quand je suis la seconde,
il est distance où je ne suis qu’un pas
et sa grandeur me dit ma petitesse.

Donc révérence. A lui le domicile.
Je me retire, il dispose des lieux
il les emplit de toute sa présence
et moi devant cette porte fermée
j’espère un signe et qui ne vient jamais.

(Robert Sabatier)

 

Recueil: Oeuvres poétiques complètes
Traduction:
Editions: Albin Michel

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Anges (Kurt Drawert)

Posted by arbrealettres sur 14 janvier 2017



Anges

Les anges du bonheur
Centimètre par centimètre
ils s’éloignent de moi.

Les uns, pleins d’élégance,
la face tournée vers moi encore
et en une tendre révérence

les autres sans dire mot,
passant la froideur dans l’épaule
devant la place du créancier.

Et ce qu’hier encore comptait
est maintenant la neige
sur les bras qui du sapin se baissent.

***

Engel

Die Engel des Glücks,
Zentimeter für Zentimeter
gehen sie von mir.

Die einen stilvoll,
das Gesicht noch zu mir gewandt
und in sanfter Verneigung,

die anderen wortlos,
mit kalter Schulter
am Standort des Gläubigers vorbei.

Und was gestern noch zählte,
ist heute der Schnee
auf den sinkenden Armen der Tanne.

(Kurt Drawert)


Illustration: Kandl

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Retouche à l’aube (Daniel Boulanger)

Posted by arbrealettres sur 25 août 2015


Marelle

fenêtre, mon royaume
en manteau d’herbe la lumière enfant
passe à cloche-pied
la nuit lui fait la révérence
je tiens court ma bête encore pleine d’écarts

(Daniel Boulanger)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :