Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Robert Creeley)’

JE NE PEUX te voir (Robert Creeley)

Posted by arbrealettres sur 4 juillet 2020



JE NE PEUX te voir
là parce que tu
pensais être.

Les souvenirs évanouis
que moi-même renferme
passant aussi.

(Robert Creeley)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Salut, toi (Robert Creeley)

Posted by arbrealettres sur 6 février 2020




Salut, toi – réalité
instantanée à l’autre
bout du soi-disant fil.

(Robert Creeley)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

L’eau (Robert Creeley)

Posted by arbrealettres sur 6 février 2020




Là où les choses étaient
plus douces, l’eau tombe
et pense encore.

(Robert Creeley)

Illustration: Zinaida Serebriakova

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Ici (Robert Creeley)

Posted by arbrealettres sur 6 février 2020




Non pas venu de non pas
mais dans dans

Ici ici
ici. Ici.

(Robert Creeley)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , | 4 Comments »

Laisse-moi voir ce que tu regardes (Robert Creeley)

Posted by arbrealettres sur 6 février 2020




Laisse-moi voir ce que tu regardes,
derrière-toi, de près, ma tête toute

contre toi, laisse-moi regarder ce
que c’est que tu vois, de ton côté.

(Robert Creeley)

Illustration: Catherine Thiam-Vernanchet

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Parapluie (Robert Creeley)

Posted by arbrealettres sur 6 février 2020




La tête
descend
la rue avec
un parapluie

(Robert Creeley)

Illustration: Leonid Afremov

Posted in poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

COMME LE FAIT (Robert Creeley)

Posted by arbrealettres sur 6 février 2020



COMME LE FAIT de
voir quelqu’un que tu aimes s’éloigner
de toi avec le temps va
disparaître avec le temps, aussi.

(Robert Creeley)


Illustration retirée sur demande de l’artiste

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Lieu (Robert Creeley)

Posted by arbrealettres sur 29 janvier 2020




Lieu

Pense à toi endormie sur un
lit sur un oreiller, sur un
lit – le sol ou l’étendue

où tu es allongée. Ca suffit pour
parler j’ai maintenant de l’espace
et du temps comme une montre cassée.

(Robert Creeley)

Illustration: Zinaida Serebriakova

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

De l’autre côté (Robert Creeley)

Posted by arbrealettres sur 29 janvier 2020



Ici est tout ce qu’il y a
mais là insiste
de l’autre côté.

(Robert Creeley)


Illustration retirée sur demande de l’artiste

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Où cela est (Robert Creeley)

Posted by arbrealettres sur 28 janvier 2020



Où cela est
était et
sera jamais
seulement là.

(Robert Creeley)

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :