Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘romain’

Touristes (Yehuda Amichai)

Posted by arbrealettres sur 14 mars 2017



 

 

Touristes

Un jour, j’étais assis sur les marches
près d’une porte à la Tour de David
J’avais posé mes deux lourds paniers à mes côtés.
Un groupe de touristes entourait leur guide
et je devins leur point de repère.

Vous voyez cet homme avec les paniers ?
Juste à droite de sa tête,
il y a une voûte datant de l’époque romaine.
Juste à droite de sa tête.
Mais il s’en va, il s’en va !

Je me suis dit :
la délivrance ne surviendra que si leur guide leur dit :
Vous voyez cette voûte datant de l’époque romaine ?
Ce n’est pas important,
mais à côté, à gauche, un peu vers le bas,
un homme est assis
qui a acheté des fruits et légumes
pour sa famille.

(Yehuda Amichai)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’arc de triomphe (Jean Follain)

Posted by arbrealettres sur 29 avril 2015


L’homme assis dans l’escalier
des heures durant
médite la beauté malheureuse
marches et rampe sont de chêne
à trous de vers et cire dure.
Il saisit la main dans les ombres calmées
d’une femme fragile.
Si par la lucarne le couple regardait
il verrait qu’entourent des champs arides
l’arc de triomphe romain
ce jour-là haut vestige,
à couleur du pain brûlé.

(Jean Follain)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ombres (Jean Follain)

Posted by arbrealettres sur 28 avril 2015


Guerriers gaulois et romains
marchent avec selon l’heure
devant ou derrière eux leurs ombres
et celles de leurs boucliers
aux mêmes lieux plus tard
arriveront des couples
porteurs de lourds bouquets.
Sur un terrain vague
où sèche du sang
frémit l’arbuste d’aujourd’hui.

(Jean Follain)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :