Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘Rome’

Idée pour n’importe quoi (Robert Desnos)

Posted by arbrealettres sur 20 février 2018




    
Idée pour n’importe quoi

1
Il était un grand homme
Brise-fer était son nom
Tous les chemins mènent à Rome
Brise-fer était son nom.
Brise-fer tu nous brises les pieds
Brise-fer Brise-pieds
Tu finiras par te briser.

2
Il était deux grands hommes
Brise-fer était leur nom
Tous les chemins mènent à Rome
Brise-fer était leur nom.
Brise-fer vous nous brisez les pieds
Brise-fer Brise-pieds
Vous finirez par vous briser.

3
Il était mill’ grands hommes
Dont l’histoir’ garde les noms
Au cimetièr’ vont tous les hommes
Et certains au cabanon.
Brise-fer vous nous brisez les pieds
Brise-fer Brise-pieds
Vous-mêmes vous vous briserez.

(Robert Desnos)

 

Recueil: Les Voix intérieures
Traduction:
Editions: L’Arganier

Posted in humour, méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Caffe Parnaso (Margarita Guarderas de Jijon)

Posted by arbrealettres sur 29 juillet 2016



Il vente, la présence se faufile,
prend le vert des sapins,
traverse le cristal des portes,
va de la terrasse aux oiseaux
au clair-obscur des parasols.
Plus on regarde et plus on peut
compter les mots, Rome au loin,
comme aux tables les garçons.

(Margarita Guarderas de Jijon)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

J’ai rêvé (Albert Camus)

Posted by arbrealettres sur 20 février 2015



Joseph-Noël Sylvestre -the-sack-of-rome-by-the-visigoths-on-august-24-410-1890 b [800x600]

J’ai rêvé que, victorieux, nous entrions dans Rome.
Et je pensais à l’entrée des Barbares dans la Ville Eternelle.
Mais j’étais parmi les Barbares.

(Albert Camus)

Illustration: Joseph-Noël Sylvestre

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :