Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘ronron’

Au creux de la nuit (Jean-Pierre Chambon)

Posted by arbrealettres sur 3 mars 2018



 


    
Au creux de la nuit tout dort
parfois un semblant de souffle intermittent
une série de craquements ténus
interfèrent avec le ronron du réfrigérateur
mais dans l’obscurité profonde du couloir
persiste ce point luminescent
dont la source demeure inconnue

(Jean-Pierre Chambon)

 

Recueil: Tout-venant
Traduction:
Editions: Héros-Limite

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le ronron de chat (Jean-Hugues Malineau)

Posted by arbrealettres sur 9 septembre 2017



Le vieux poêle impuissant
c’est le ronron de chat
qui réchauffe la chambre.

(Jean-Hugues Malineau)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | 2 Comments »

Un chat dans un appartement vide (Wislawa Szymborska)

Posted by arbrealettres sur 28 janvier 2016


Mourir. Il ne faut pas faire cela à un chat.
Que peut-il faire dans un appartement vide?
Grimper aux murs?
Se frotter contre les meubles?

Apparement rien n’a changé
et pourtant rien n’est pareil.
Rien n’a été déplacé
et pourtant rien n’est en place.
Et le soir, pas de lampe allumée.

Un bruit de pas dans l’escalier
mais ce n’est pas le bon.
Une main met le poisson dans l’assiette
mais ce n’est pas la bonne.

Quelque chose ne commence pas
à l’heure habituelle,
quelque chose ne se passe pas
comme cela devrait.
Quelqu’un était là depuis toujours
et soudain n’est plus
s’obstinant à rester disparu.

On a fureté dans les armoires
fouillé les étagères
on s’est faufilé sous le tapis pour vérifier.
On a même bravé l’interdit en allant au bureau
et en mettant les papiers en désordre

Que faire maintenant?
Dormir et attendre.

Attendre qu’il revienne
s’il ose.
Et lui faire savoir qu’on ne fait pas ça à un chat.

On avancera vers lui
l’air détaché, un peu hautain
en faisant semblant de ne pas le voir.
On marchera très lentement
la patte boudeuse
et surtout, pas un bond, pas un ronron,
du moins au début.

(Wislawa Szymborska)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le chat (Mireille Gaglio)

Posted by arbrealettres sur 17 novembre 2015




Le chat

Un œil doré, un œil fermé,
Tu parais dormir d’un côté ;
De l’autre, tu laisses filtrer
Un rayon doré.
Puis tu te lèves, tu t’étires,
Tous poils redressés…
Ton dos forme un arc, un pont…
Et tu fais quelques bonds !
Petit félin, vilain, câlin,
Tantôt tout doux, tout donné,
Toutes griffes rentrées,
Tantôt une boule d’épines,
Poils en bataille, prêt à l’attaque,
Dangereuse mine…
Mais non, aussitôt calmé,
Te voilà en éveil, ton œil a remarqué
Une petite mouche dorée
Qui, effrontée, sur ta patte s’est posée.
Un mouvement sec,
Tu la tiens, tu la lâches,
Tu la rattrapes,
Oh, tu n’es pas lâche !
Une souris ne te fait pas peur,
Tu as du cœur !
Alors un simple moucheron…
Et puis, fatigué,
Tu bâilles et tu la laisses aller…
Une plaque de soleil t’attire :
Encore une fois tu t’étires,
Tu fais ronron,
Puis tu te roules, félicité,
Dans la chaleur abandonné…
Petit félin, vilain, câlin…

(Mireille Gaglio)

Illustration: ArbreaPhotos

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :