Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘ruines’

LES RUINES DE SOU-TAÏ (La Flûte de Jade)

Posted by arbrealettres sur 14 septembre 2018



ruines

LES RUINES DE SOU-TAÏ

Des arbustes ont poussé dans les ruines du palais.
A présent, la lune de Si-kiang est la seule danseuse
qui évolue dans les salles où glissaient tant de jolies femmes.

(La Flûte de Jade)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

La matinée s’avance à petits pas (Jean-Claude Pirotte)

Posted by arbrealettres sur 1 août 2018



la matinée s’avance à petits pas et c’est
encore la même besogne de vitrier
ou de raccommodeur de porcelaine
le même ouvrage de plus en plus délicat
auquel il faut se livrer sans délai :
repriser la mémoire étamer l’espérance
restaurer les éclats d’une lucidité qu’ébranle
chaque nuit davantage un vertige sournois
et le merle moqueur de l’ancienne rengaine
n’est de nul secours ni la tourterelle voisine
puisque bâtir sur rien la nouvelle journée
ou plutôt non, la relever des ruines
d’hier afin de décliner les sempiternelles
prémisses de son effondrement, c’est ton lot

(Jean-Claude Pirotte)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Je veux n’être qu’une pierre usée (Alain Mabanckou)

Posted by arbrealettres sur 24 mai 2018



Je veux n’être qu’une pierre usée
sur les ruines du temps
un dolmen
élevé sur le relief de ce cimetière
abandonné

(Alain Mabanckou)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

LA FIDÉLITÉ (La Flûte de Jade)

Posted by arbrealettres sur 8 avril 2018



Mao Eifen  77

LA FIDÉLITÉ

Deux hirondelles, et deux hirondelles.
Toujours, les hirondelles volent par couple.
Qu’elles aperçoivent une tour de jade ou un pavillon de laque,
elles ne s’y perchent jamais l’une sans l’autre.
Qu’elles aperçoivent une balustrade de marbre ou une fenêtre dorée,
elles ne se séparent point.

Il y avait deux hirondelles…
Quand prit feu la poutre de cèdre qui abritait leur nid,
elles se réfugièrent dans le palais du roi d’Ou,
mais le palais du roi d’Ou brûla,
et le mâle et les petits brûlèrent aussi.

A son retour, la femelle contempla les ruines du palais.
Cette histoire m’attriste infiniment.

(La Flûte de Jade)

 Illustration: Mao Eifen

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

SAN FRANCISCO NIGHT (Paul Gilson)

Posted by arbrealettres sur 2 décembre 2017



 

Leroy Neiman San Francisco by Night [1280x768]

SAN FRANCISCO NIGHT

JE crois qu’il n’a jamais fait plus noir que ce soir
où la sirène pleure au bord du monde en ruines
mais la merveille vaut le prix du désespoir
Aussi profil perdu d’amour je te dessine

en aveugle et j’attends nocturne de l’enfance
que l’enchanteur ranime un oiseau mort de froid
sans avoir révélé le secret de la chance
Amour amour toujours dans mon rêve à l’étroit

(Paul Gilson)

Illustration: Leroy Neiman

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Amazone (Renée Vivien)

Posted by arbrealettres sur 20 juillet 2017




    
Amazone

L’Amazone contemple à ses pieds des ruines,
Tandis que le soleil, las de luttes, s’endort ;
La volupté du meurtre a gonflé ses narines ;
Elle exulte, amoureuse étrange de la Mort.

Elle veut les baisers des lèvres expirantes
Qui laissent à sa bouche en feu le goût du sang ;
Sur le champ de bataille aux odeurs enivrantes,
Son orgueilleux désir se vautre en pâlissant.

Elle aime les amants qui lui donnent l’ivresse
De leur fauve agonie et de leur fier trépas,
Et, méprisant le miel de la fade caresse,
Les coupes sans horreur ne lui suffisent pas.

Le râle la remplit d’une ivresse sauvage ;
Au milieu des combats son coeur s’épanouit
Et, lionne aux yeux d’or éprise de carnage
La livide sueur des fronts la réjouit.

Elle rit et se pâme auprès du vaincu blême ;
Son corps, vêtu de pourpre, aux derniers feux du jour
Se penche avec ardeur sur le spasme suprême,
Plus terrible et plus beau que le spasme d’amour.

(Renée Vivien)

 

Recueil: Dans un coin de violettes
Editions: E. SANSOT & Cie

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Dans des oeufs de buis (Jacques Izoard)

Posted by arbrealettres sur 15 septembre 2016



Continuons à explorer
décombres, maisons en ruines,
passant d’une chambre à l’autre,
observant cruches et brocs.
La petite fille qui dort
a depuis longtemps
perdu mémoire.
A voix basse on se souvient
des chansons enfermées
dans des oeufs de buis.

(Jacques Izoard)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Passion (José-Maria de Heredia)

Posted by arbrealettres sur 1 août 2016



Le coeur est un volcan presqu’éteint où la lave
Ardente, s’est figée en son emportement
Et sous la volonté qui la tient en esclave,
On sent l’intérieur et sourd bouillonnement.

Mais il arrive un jour où brisant toute entrave,
Trouvant sa force même en son même tourment,
Lutteur ensanglanté des blessures qu’il brave,
L’irrésistible Amour, déborde en un moment!

Il déborde; il s’élance; et la lave agrandie
Promène en rugissant son sinistre incendie.
Et partout où passa le flot rouge et vainqueur

Calcinant sans pitié toutes les fleurs divines
Seul, parmi les débris de ce qui fut un coeur
L’Amour reste debout, sur ses propres ruines!

(José-Maria de Heredia)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je me suis assis dans les ruines de ma vie (Jean Grosjean)

Posted by arbrealettres sur 29 juillet 2016



Je me suis assis dans les ruines de ma vie
Sans souci d’être hébergé par d’autres que toi.
Si tu n’avais pas été mon passé déjà
Te saluerais-je à cette heure avec un tel cri ?

(Jean Grosjean)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | 2 Comments »

Boutons d’or (Ali Hamouda)

Posted by arbrealettres sur 8 juin 2016



Cette nuit-là l’aurore se leva sur des boutons d’or
jaillis miraculeusement des ruines;
l’air et le soleil pénétraient libres
à travers un toit désespérément épanoui
des pas d’enfants ciselaient l’herbe
et le souffle des fleurs
évoquait tel un rêve la voix des absents.

(Ali Hamouda)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :