Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘sacristie’

Deux cardinaux (Albert Poncin)

Posted by arbrealettres sur 11 avril 2021



Deux cardinaux
Partagent une pomme
Dans la sacristie du village

(Albert Poncin)


Illustration: Silvia Vassileva

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | 2 Comments »

Parce que de la viande (Stéphane Mallarmé)

Posted by arbrealettres sur 23 janvier 2017



Parce que de la viande était à point rôtie,
Parce que le journal détaillait un viol,
Parce que sur sa gorge ignoble et mal bâtie
La servante oublia de boutonner son col.

Parce que, d’un lit grand comme une sacristie,
Il voit sur la pendule un couple antique et fol
Ou qu’il n’a pas sommeil et que sans modestie
Sa jambe sous les draps frôle une jambe au vol,

Un niais met sous lui sa femme froide et sèche
Contre son bonnet blanc frotte son casque-à-mèche
Et travaille en soufflant inexorablement:

Et de ce qu’une nuit sans rage et sans tempête
Ces deux êtres se sont accouplés en dormant
Ô Shakespeare, et toi Dante , il peut naître un poète!

(Stéphane Mallarmé)


Illustration: Margarita Sikorskaia

Posted in humour, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Une grenouille bleue (Georges Perros)

Posted by arbrealettres sur 30 novembre 2016


grenouille-bleue

Une grenouille bleue
Se mordait la queue
Au fond du lavoir
Allez donc la voir.

Un gros éléphant
Cherchait un pou blanc
Dans une rivière
Allez donc le faire

Un canard déçu
Fuyait, le cul nu
Dans un ciel de cuivre
Allez donc le suivre.

Un oiseau sans nid
Couchait dans le lit
De la cantinière
Dormez, militaire.

Un coq sans clocher
Battait le curé
Dans la sacristie
C’est triste la vie.

(Georges Perros)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La chape (Jean Follain)

Posted by arbrealettres sur 8 janvier 2016



 

Passé les champs de blé
passé le bois glacé
par-delà les troupeaux et les monts
parmi la ronce et l’églantier
au domaine des fourmis rouges
une chape de drap d’or
reste encor suspendue
au porte-manteau noir
de la sacristie
d’une église perdue;
elle est liturgiquement décorée
de l’agneau porteur de croix.

(Jean Follain)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :