Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Sadegh Hedayat)(Omar Khayam)’

Ces illustres savants (Sadegh Hedayat)(Omar Khayam)

Posted by arbrealettres sur 1 juin 2018




    
Ces illustres savants, ces maîtres, ces dervis,
Ces lumières au rang des tout premiers admis
N’ont jamais traversé la nuit, atteint le jour :
Ils n’ont que fabulé, puis se sont endormis.

(Sadegh Hedayat)(Omar Khayam)

 

Recueil: Les chants d’Omar Khayam
Traduction: M.F. Farzaneh et Jean Malaplate
Editions: José Corti

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mon coeur (Sadegh Hedayat)(Omar Khayam)

Posted by arbrealettres sur 17 mai 2018



    

Mon coeur, puisque ce monde est une illusion,
pourquoi t’humilier de tant de passion ?
Aie foi dans ton destin, supporte ta souffrance.
Tout est écrit : pour toi, nulle autre version.

(Sadegh Hedayat)(Omar Khayam)

 

Recueil: Les chants d’Omar Khayam
Traduction: M.F. Farzaneh et Jean Malaplate
Editions: José Corti

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

On trouve des beautés (Sadegh Hedayat)(Omar Khayam)

Posted by arbrealettres sur 17 mai 2018



    

On trouve des beautés, nous dit-on, dans le ciel,
On y rencontre aussi du vin pur et du miel.
En choisissant l’amante et le vin, pourquoi craindre
Puisque c’est justement notre but éternel ?

(Sadegh Hedayat)(Omar Khayam)

 

Recueil: Les chants d’Omar Khayam
Traduction: M.F. Farzaneh et Jean Malaplate
Editions: José Corti

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Depuis que fut la lune (Sadegh Hedayat)(Omar Khayam)

Posted by arbrealettres sur 17 mai 2018




    
Depuis que fut la lune ou l’astre du matin
Vit-on rien de plus beau que le rubis du vin ?
Je m’étonne toujours que les marchands en vendent,
Car pour racheter mieux, ils chercheront en vain.

(Sadegh Hedayat)(Omar Khayam)

 

Recueil: Les chants d’Omar Khayam
Traduction: M.F. Farzaneh et Jean Malaplate
Editions: José Corti

Posted in humour, méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Puisque nul à demain n’a le droit de rêver (Sadegh Hedayat)(Omar Khayam)

Posted by arbrealettres sur 17 mai 2018




    
Puisque nul à demain n’a le droit de rêver,
Console donc ce coeur que tout vient éprouver.
Bois sous la lune à la santé du clair de lune
Qui nous cherchant demain ne pourra nous trouver.

(Sadegh Hedayat)(Omar Khayam)

 

Recueil: Les chants d’Omar Khayam
Traduction: M.F. Farzaneh et Jean Malaplate
Editions: José Corti

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La violette (Sadegh Hedayat)(Omar Khayam)

Posted by arbrealettres sur 17 mai 2018



Illustration: Gustave Doré
    
La violette a teint sa robe bocagère,
La rose ouvre sa jupe à la brise légère…
Intelligent celui qui, près de ses amours,
Boit, avant de briser la coupe sur la pierre.

(Sadegh Hedayat)(Omar Khayam)

 

Recueil: Les chants d’Omar Khayam
Traduction: M.F. Farzaneh et Jean Malaplate
Editions: José Corti

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :