Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘s’aérer’

Infirmes, nos gestes (Pierre Dhainaut)

Posted by arbrealettres sur 19 septembre 2017




   
Infirmes, nos gestes,
ils se détachent
les uns des autres,
accumulent
les saccades, plus
acérées, urgentes,
mais ce qui les attire,
qu’ils réussissent
à ne pas le cerner, ils s’aèrent,
ils se suivent,
laissant à vif ces lèvres
que rien ne fermera
d’une blessure : à nous
maintenant de répondre,
d’accomplir leur rôle,
sans prudence
ils ont rendu l’espoir

(Pierre Dhainaut)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Une descente de lit se penche à la fenêtre (Franck Castagné)

Posted by arbrealettres sur 24 mars 2017



Une descente de lit se penche à la fenêtre
Un traversin courbé sur cette monture
S’aère du labeur de la nuit.

Arbuste en robe des champs
Une femme perd pied sur le traversin
Caressant au soleil matinal
Une villégiature à demi confiée
Que ses bras retiennent.

(Franck Castagné)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Faire son jour (Pierre-Albert Jourdan)

Posted by arbrealettres sur 4 mai 2016



lettres

Faire son jour
comme on dit faire son trou.
Mais pas en s’enterrant.
En s’aérant.

Avec des mots, bien sûr,
mais aussi avec ce que le dérapage des mots
peut t’apporter de distance par rapport à eux.

T’éloigner d’une souveraineté suspecte.

(Pierre-Albert Jourdan)

 

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :