Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Saïgyô)’

Le vent du printemps (Saigyô)

Posted by arbrealettres sur 15 décembre 2019



Le vent du printemps disperse les fleurs de mon rêve
Eveillé mon coeur en tremble encore

(Saigyô)


Illustration

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , , , | 1 Comment »

J’ai beau composer de la poésie (Saigyo)

Posted by arbrealettres sur 13 mai 2018



 

J’ai beau composer de la poésie,
je n’y vois pas de la poésie composée.

(Saigyo)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Au bruit mélancolique (Saigyo)

Posted by arbrealettres sur 26 avril 2018



 

Au bruit mélancolique
du vent dans les pins
ajoute à la solitude
de ma retraite montagnarde
le chant des cigales

(Saigyo)

 

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Crépuscule d’automne (Saïgyô)

Posted by arbrealettres sur 26 avril 2018



Même à moi qui suis
retiré du monde il fait
connaître mélancolie
aux marais qui hante la bécasse
le crépuscule d’automne

(Saïgyô)


Illustration

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Puisque je pense (Saigyô)

Posted by arbrealettres sur 29 octobre 2017




Illustration: ArbreaPhotos
    
puisque je pense
que le réel
n’est réel en rien
comment croirais-je
que les rêves sont rêves ?

(Saigyô)

 

Posted in haïku, méditations, poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Bien que j’ignore (Saigyô)

Posted by arbrealettres sur 29 octobre 2017



Illustration
    
bien que j’ignore
si quoi que ce soit ici
honorablement daigne être
dans une terreur extrême
mes larmes jaillissent

(Saigyô)

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Comme les bateaux qui reviennent (Saigyô)

Posted by arbrealettres sur 29 octobre 2017



Illustration: Hokusaï
    
comme les bateaux qui reviennent
dans les vagues hautes
de la mer d’Ashiga
je crois que je passerai
intact à travers ma vie

(Saigyô)

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Au bord du chemin (Saigyô)

Posted by arbrealettres sur 27 juillet 2017




    
au bord du chemin
parcouru d’eau limpide
un reflet de saules
rien qu’un moment me dis-je
interrompant ma marche

(Saigyô)

 

Recueil: Je suis un crabe ponctuel
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Il ne reste qu’à attendre la tristesse de l’automne (Saigyô)

Posted by arbrealettres sur 16 octobre 2016



Sans égal
le supplice des âmes
dans le flot noir des flammes
serait-ce le juste châtiment
pour la passion nocturne des amants?

En toute liberté l’herbe d’été
ne cesse de croître
comme l’amour
il ne reste qu’à attendre
la tristesse de l’automne

(Saigyô)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Serait-ce la lune (Saïgyô)

Posted by arbrealettres sur 4 octobre 2015


lune2

 

Serait-ce la lune
qui pour me faire pleurer
m’a rendu songeur
ou un prétexte plutôt
pour justifier mes larmes

(Saïgyô)

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :