Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Saint-Pol Roux)’

Sculptez votre beauté (Saint-Pol Roux)

Posted by arbrealettres sur 18 septembre 2018



 

Irène Lussou_5

Sculptez votre beauté sur le socle du Temps …
Imiter n’est pas vivre
Imiter c’est mourir à soi-même
Soyez votre royaume et soyez votre roi !

(Saint-Pol Roux)

Illustration: Irène Lussou

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , | 2 Comments »

Je crois donc (Saint-Pol Roux)

Posted by arbrealettres sur 15 septembre 2018



 

feu

Je crois donc, avenir d’une réalité,
Que tu viens, devançant l’Age des Créatures,
Ouraganer la paix de mon éternité
Afin que je m’apprête aux tempêtes futures.

Vite déchiffre-moi cette énigme de feu
Qu’alimentent, bizarre amas d’allégories,
Des fanfares, des paons, des blasphèmes à Dieu,
Des serments tronçonnés et des chocs de patries.

Oh dis, spectre à rebours, la Force de demain
Que tu fais pressentir par une telle emprise
Que ma barbe si blonde a blanchi de surprise ! »
Et la Flamme lança : « Je suis l’Orgueil Humain. »

(Saint-Pol Roux)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

L’oeuvre (Saint-Pol Roux)

Posted by arbrealettres sur 15 septembre 2018



 

L’oeuvre ne dépend pas d’une absorption,
mais d’un vomissement.

(Saint-Pol Roux)

Illustration: Edvard Munch

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , | 2 Comments »

La Ténèbre (Saint-Pol Roux)

Posted by arbrealettres sur 15 septembre 2018



 

Style: "Neutral"

La Ténèbre n’est qu’une clarté
qui songe sous ses ailes closes

(Saint-Pol Roux)

Illustration: Misha Gordin

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

La Dame à la Faulx (Saint-Pol Roux)

Posted by arbrealettres sur 15 septembre 2018



 

La Dame à la Faulx

Son front sur la cime
Ses pieds dans l’abîme
Dextre à l’orient
Sénestre à l’occident
La vagabonde marche…

(Saint-Pol Roux)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

FRAPPEZ ET L’ON VOUS OUVRIRA (Saint-Pol Roux)

Posted by arbrealettres sur 15 septembre 2018



 

Agim Sulaj 53

FRAPPEZ ET L’ON VOUS OUVRIRA

J’ALLAIS, plein d’Elle.
Son nom ?
Le sais-je !
L’inconnue.
Existait-elle seulement ?
Elle, sans plus.
J’allais…

Je m’arrêtai devant une porte, la porte d’une chambre,
dans un logis, en une ville, que je ne saurais retrouver, ni
la ville ni le logis, ni la chambre, ni la porte.

— La chambre est vide et personne jamais n’y demeura.
M’avait dit, à la première marche de l’escalier, un nain
si parvule que j’étais comme aveugle le bref instant de sa phrase.

Je frappe.
Toc…
Rien. !
Toc toc…
Rien encore !

(Saint-Pol Roux)

Illustration: Agim Sulaj

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un coeur bat dans tout (Saint-Pol Roux)

Posted by arbrealettres sur 15 août 2018



 

Clint Newsham ed

un coeur bat dans tout, une idée
se concentre en tout, même dans les pierres du chemin,
et de même que tous les organismes s’orientent vers le soleil,
ce coeur et cette idée s’orientent vers l’idée suprême
et le coeur souverain du monde

(Saint-Pol Roux)

Illustration: Clint Newsham

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Le génie (Saint-Pol Roux)

Posted by arbrealettres sur 13 juillet 2018



 

pointillisme

Le génie est un désordre qui produit de l’ordre.
L’artiste, — surtout le peintre — qui a les yeux en dedans est un dieu.
Mais le peintre qui a les yeux en dehors n’est qu’un singe.

(Saint-Pol Roux)

Illustration

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Onde (Saint-Pol Roux)

Posted by arbrealettres sur 6 juillet 2018



 

Ana Cruz -583x600

Onde vraie,
Onde première,
Onde candide,
Onde lys et cygnes,
Onde sueur de l’ombre,
Onde baudrier de la prairie,
Onde innocence qui passe,
Onde lingot du firmament,
Onde litanies de matinée,
Onde choyée des vasques,
Onde chérie par l’aiguière,
Onde amante des jarres,
Onde en vue du baptême,
Onde pour les statues à socle
Onde psyché des âmes diaphanes,
Onde pour les orteils des fées,
Onde pour les chevilles des mendiantes,
Onde pour les plumes des anges,
Onde pour l’exil des idées,
Onde bébé des pluies d’Avril,
Onde petite fille à la poupée,
Onde fiancée perlant sa missive,
Onde carmélite au pied du crucifix,
Onde avarice à la confesse,
Onde superbe lance des croisades,
Onde émanée d’une cloche tacite,
Onde humilité de la cime,
Onde éloquence des mamelles de pierre,
Onde argenterie des tiroirs du vallon,
Onde banderole du vitrail rustique,
Onde écharpe que gagne la fatigue,
Onde palme et rosaire des yeux,
Onde versée par les charités simples,
Onde rosée des étoiles qui clignent,
Onde pipi de la .lune-aux-mousselines,
Onde jouissance du soleil-en-roue-de-paon,
Onde analogue aux voix des aimées sous le marbre,
Onde qui bellement parais une brise solide,
Onde pareille à des baisers visibles se courant après,
Onde que l’on dirait du sang de Paradis-les-Ailes,

Je te salue de l’Elseneur de mes Péchés !

Ce Ruisselet, j’ai su depuis, était mon Souvenir-du-premier-âge.
O l’onde qui file et glisse, vive, naïve, lisse !

(Saint-Pol Roux)

Illustration: Ana Cruz

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Un chef-d’oeuvre nouveau (Saint-Pol Roux)

Posted by arbrealettres sur 23 juin 2018



 

Un chef-d’oeuvre nouveau
produit le charme et l’épouvante
d’un météore.

(Saint-Pol Roux)

Illustration: Pablo Picasso

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :