Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘salle d’attente’

SALLES D’ATTENTE (Philippe Soupault)

Posted by arbrealettres sur 1 avril 2020




    
SALLES D’ATTENTE

Solitude ce n’est pas la pitié
morose ou la grandeur sans nom
une guirlande qui promet
et ne tient pas

Solitude sans joie ni délices
promenade qui n’aboutit pas
on tourne en rond
et l’on attend ce qu’on attend

Solitude preuves à l’appui
qu’on cherche en vain dans un miroir
poussière qui tombe comme neige
et qui descend comme la nuit

J’attends la solitude c’est la mort
elle est à portée de mes mains
je n’ose les fermer j’ai peur
et j’attends il faut attendre

(Philippe Soupault)

 

Recueil: Poèmes et poésies
Traduction:
Editions: Grasset

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Vraie vie (Marie-Anne Bruch)

Posted by arbrealettres sur 14 février 2019



Illustration: Carrie Vielle
    
Vraie vie

Il n’y a pas d’ailleurs,
la vraie vie est ici.

La vraie vie
c’est les nuages qui nous fuient,
l’amour qui nous néglige,
les soleils à contretemps
et les ciels à moitié dépolis.

C’est les ongles rongés
dans les salles d’attente combles,
et vouloir le plein jour
au milieu de la nuit.

La vraie vie,
c’est d’ignorer l’avenir,
d’oublier le passé,
de passer à travers le présent trop friable
sans pouvoir en garder une miette.

La vraie vie,
cette corvée, c’est du plein et du vide,
des plages de silence,
des parasites et des interférences,
et parfois le miracle ordinaire
d’une joie pure.

(Marie-Anne Bruch)

Découvert ici: http://laboucheaoreilles.wordpress.com/

Recueil: Anthologie La Poésie cent ans après Apollinaire
Traduction:
Editions: Proverbe lamaisondepoesie@gmail.com

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Gare (Umberto Fiori)

Posted by arbrealettres sur 6 août 2018




    
Gare

Dans la salle d’attente
à un moment précis, le bruit sourd des conversations
s’est arrêté, d’un coup.
C’est alors que tous,
à notre place,
nous avons levé les yeux et que, pour un instant,
nous nous sommes vus

(Umberto Fiori)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Gare (Umberto Fiori)

Posted by arbrealettres sur 26 mars 2017



Dans la salle d’attente
à un moment précis,
le bruit sourd des conversations
s’est arrêté, d’un coup,
C’est alors que tous,
à notre place,
nous avons levé les yeux et que,
pour un instant,
nous nous sommes vus.

(Umberto Fiori)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Moi, dans la nuit (Nakahara Chūya)

Posted by arbrealettres sur 6 août 2015



 

train stop

Moi, dans la nuit, dans la salle d’attente de cette gare au linoléum ensommeillé
j’exigeai à éteindre, une chaudière en ébullition.

(Nakahara Chūya)

Découvert chez Lara ici

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | 2 Comments »

La salle d’attente (Henry Bauchau)

Posted by arbrealettres sur 19 juin 2015



Je suis dans la salle d’attente
Un jeune homme mélancolique y était avant moi
Il est beau, il semble habillé de noir, il passe le premier.
Je ne le reverrai plus.
Les murs sont pâles avec les lambris blancs
Des salons de naguère.
Il y a trois fauteuils rouges,
des illustrés crient sur les tables basses
Le ciel, peut-être
Forme sur le parquet des ombres de lumière.
Je suis cela, l’attente, l’illusion
Le jeune homme vêtu de gris
Le rouge obscurci des trois juges
Le travail insensé, incessant des voitures
Et le soleil sevré, altéré de septembre
Qui grandit, qui guérit
Au milieu des nuages.

(Henry Bauchau)

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :